Vasco relégué en Série B

Quatrième relégation de l'histoire de l'équipe à la Croix-Maltaise. Vanderlei Luxemburgo est déjà parti.
Vasco x Corinthians
© Rafael Ribeiro / Vasco da Gama

Quand “Luxa” signe au club le 4 janvier 2021, il parie de maintenir le club en Série A et il ne fait pas que le dire. Il accepte de n’être payé qu’en cas de maintien dans l’élite. Pari perdu pour l’entraineur de 68 ans.

La saison de Vasco a été encore une fois chaotique. En janvier et février 2020, le club ne passait pas la phase de groupe de la Coupe Guanabara ni de la coupe Rio (compétitions régionales de l’état de Rio de Janeiro).

Abel Braga quitte alors le poste d’entraineur du club en mai 2020 à cause de problèmes politiques. Vasco était alors en période d’élection présidentielle (c’est finalement Jorge Salgado, qui sera élu).

Avec la compétition interrompue à cause du Covid-19, Vasco n’était finalement pas vraiment concerné par les tergiversations de réouverture à Rio de Janeiro et se concentrait sur l’ouverture du championnat national.

Inattendu, après 3 victoires consécutives pour les 3 premiers match, Vasco se retrouve en tête du Brasileirão le 21 août 2020. Cela faisait presque 3000 jours depuis le 23 juin 2012 que l’équipe ne s’était pas trouvé sur la première place de Série A.

Le club entrainé à l’époque par Ramon Menezes ne remporte que 2 des 9 matchs suivants et il est remplacé en octobre 2020 par le Portugais Sá Pinto.

Réellement perdu dans un championnat brésilien qu’il ne connait pas, Sa Pinto sera remerciée en décembre 2020 et aura donné lieu à des scènes surréalistes où les joueurs de Vasco lui donnaient des informations sur les joueurs adverses en plein match.

Vanderlei Luxemburgo revient au club après être passé un intermède à Palmeiras mais la situation est pire que prévue et Vasco ne remporte qu’un seul de ses 6 derniers matchs.

Les conséquences de la chute de Vasco da Gama

La relégation va coûter très cher à Vasco qui va perdre 80% des montantes des droits TV. Le club devrait opter pour le système de Pay per view.

De nombreux joueurs vont quitter le club comme Neto Broges, Henrique, Martín Benítez, Léo Gil, Gustavo Torres, Fernando Miguel, Werley, Leandro Castán…

L’équipe des moins de 20 ans vient de remporter pour la première fois la compétition des jeunes et devrait pouvoir apporter de nouveaux talents à l’équipe professionnelle.

Avec une dette de 700 millions de réaux (100 millions de réaux), le président a instauré un “plan de 100 jours” destiné à sauver le club de la faillite.

Pour la première fois, la Série B sera le théâtre du Clássico da Amizade (Clássico de l’amitié), nom du derby entre Botafogo et Vasco.

Espérons que cela ne se transforme pas en Clássico des ruinés en 2021.