L’Internacional renverse Grêmio 2-1 dans le temps additionnel

L'Internacional a remporté le Grenal, le derby entre les deux plus grandes équipes de Porto Alegre et a désormais 4 points d'avance en tête du championnat.
Inter 2x1 Grêmio - Brasileirão/32ª rodada - 24/01/2021
© Ricardo Duarte / Internacional

Buts : Abel Hernández (90’), Edenílson (90+8’ P) pour l’Internacional et Jean-Pyerre (76’) pour Grêmio.

Superbe performance pour le Colorado qui est l’unique équipe du top 6 à avoir gagné pour la 32ème journée du Brasileirão 2020.

Le deuxième, São Paulo a fait match nul, alors que les 3éme, 4ème et 5ème ont perdu. Le sixième au classement du championnat a également perdu, mais cette équipe, c’est Grêmio.

Cela faisait 11 matchs que l’Internacional ne gagnait plus contre son rival de toujours, Grêmio. C’était le 7ème Gre-nal de la saison 2020 qui chevauche le début de 2021.

Il y a eu 3 Grenal dans le championnat régional, le Gauchão, 2 en Copa Libertadores et 2 en Série A.

C’est le leader du championnat, l’Internacional qui domine la première mi-temps avec deux occasions franches dont une sur la barre.

Malgré cette domination, c’est Grêmio qui ouvre le score en deuxième mi-temps. Plusieurs contre-attaques montraient le danger pour l’Internacional d’avoir à faire face à Diego Souza et Jean-Pyerre.

Dans le dernier quart d’heure, Diogo Barbosa chipe le ballon au niveau de la ligne médiane et mène la contre-attaque jusqu’à la surface de réparation du Colorado. Il centre pour Diego Souza qui contrôle mal le ballon mais Jean-Pyerre le reçoit et ouvre le score (76’ 1-1).

À la 90ème minute, Abel Hernández égalisait de la tête et on semblait se diriger vers un match nul, normal pour Grêmio, spécialiste du genre.

Mais c’est pourtant l’Internacional qui va remporter le match grâce à un pénalty en toute fin de match (90+8’ 2-1).

Grâce à cette victoire, l’Internacional prend 4 points d’avance en tête du Brasileirão. Le dernier titre de champion date de 1979 pour le Colorado.

Internacional (4-1-4-1) : Marcelo Lomba, Rodinei, Lucas Ribeiro, Víctor Cuesta, Moisés (85’ Uendel), Rodrigo Dourado (86’ Nonato), Edenílson, Praxedes (79’ Marcos Guilherme), Patrick (79’ Abel Hernández), Peglow (58’ Maurício),Yuri Alberto.

Grêmio (4-1-4-1) : Vanderlei,Victor Ferraz, Pedro Geromel (41’ Rodrigues), Kannemann, Diogo Barbosa, Lucas Silva (73’ Maicon), Matheus Henrique, Jean Pyerre (85’ Pinares), Alisson (73’ Luiz Fernando), Diego Souza, Pepê (72’ Ferreira).