L’Athletico-PR gagne 2-1 contre Flamengo

Flamengo n'a pas résisté à l'Ouragan (le Furacão, surnom de l'Athletico-PR) et n'a pas réussi à profiter des contre-performances des équipes du top 6.
Athletico-PR x Flamengo - Brasileirao (25/01/2021)
© José Tramontin / Athletico Paranaense

Buts : Abner (25’), Renato Kayzer (83’) pour l’Athletico-PR et Gustavo Henrique (34’) pour Flamengo.

L’Ouragan de Curitiba, 12ème au classement n’a plus grand-chose à perdre. Son maintien est assuré et le G6, les 6 équipes qualifiées pour la Copa Libertadores, un peu trop loin.

Alors les joueurs de l’Athletico-PR ont croqué dans le match avec plaisir.

Organisés, ils dominent le match et multiplient les tirs au but et Hugo Souza multiplie les parades décisives.

Sur un centre de Nikão, Abner reprend du gauche directement dans le but carioca (25’ 1-1).

L’arrière-gauche de 20 était totalement oublié sur le côté droit de la défense Rubro-Negra. Isla arrivant en retard sur le ballon. L’arrière-droit chilien sera élu comme le pire joueur du match.

Flamengo égalisait juste après grâce à une tête de Gustavo Henrique (34’ 1-1). Dans un match de haut niveau, les Paranaenses marquaient en toute fin de match sur une contre-attaque conclue par Renato Kayzer (83’ 2-1).

Cette défaite a provoqué la polémique avec un Gabigol très énervé lors de son remplacement. De plus en plus d’analyste du football brésilien critiquent Rogério Ceni, que ce soit au niveau des choix tactiques mais aussi de la gestion humaine de l’effectif.

Flamengo se rendra à Grêmio pour la prochaine journée, club avec lequel la direction Rubro-Negra s’est affronté à plusieurs reprises depuis la demi-finale de Copa Libertadores 2019.

Ahletico-PR (4-1-4-1) : Santos, Jonathan (81’ Khellven), Pedro Henrique, Thiago Heleno, Abner Vinícius, Richard (81 Zé Ivaldo), Christian (77’ Alvarado), Fernando Canesin (77’ Jadson), Nikão, Renato Kayzer, Carlos Eduardo (64’ Vitinho).

Flamengo (4-4-2) : Hugo Souza, Isla (86’ Matheuzinho), Willian Arão, Gustavo Henrique, Filipe Luís, Gerson, Diego, Everton Ribeiro (72’ Pepê), Arrascaeta (80’ Rodrigo Muniz), Vitinho (86’ Michael), Gabriel (72’ Pedro).