L’ANJ démarre une Consultation sur la Publicité sur les Paris en Ligne

L'agence de régulation a finalement décidé de réagir aux nombreuses plaintes de spectateurs et de parieurs qui ont été choqués par la campagne publicitaire des sites de paris durant l'Euro 2020.

Nombre de Publicité en Augmentation

Si vous suivez le football, vous avez obligatoirement noté la recrudescence des publicités pour parier sur le football durant l’été 2021. De mémoire de spectateur, on n’avait jamais connu ça. Plusieurs spots de publicité avant les matchs et durant la mi-temps sans compter la radio ou même les réseaux sociaux.

Selon un sondage publié sur le site de l’ANJ, plus de la moitié des personnes interrogées trouvent qu’il y a trop de publicités et 8 sur 10 pensent que ces publicités comportent un risque d’addiction.

Publicité de plus en plus Agressives

Winamax a d’ailleurs été condamné par l’ANJ à la suite d’une de ses campagnes publicitaires. Sa campagne “Roi de la Jungle” suggérait en effet que parier “contribue à la réussite sociale”. Le site de paris Winamax a d’ailleurs soulevé le tollé à de nombreuses reprises suite à son compte Twitter prêt à tout pour faire le buzz.

La Ministre déléguée au sport Roxana Maracineanu et celle pour l’égalité Femmes-Hommes avaient déjà manifesté leur opposition aux pratiques de Winamax sur les réseaux sociaux en 2020.

Influenceurs et Réseaux Sociaux

En plus des publicités télévisuelles, les sites de paris nouent des partenariats avec des émissions de radio et de plus en plus de Youtubeurs. Ainsi, en plus d’être exposé aux publicités lors du match, les fans de football retrouvent ces mêmes sites de pari lors de leur visionnage des résumés d’après-matchs mais également alors qu’ils écoutent les compte-rendu du match à la radio.

La consultation mise en ligne par l’ANJ porte également sur ces nouveaux médias dans son questionnaire en ligne.

Problème de Santé Publique

À l’instar de la loi Évin pour l’alcool, il semblerait qu’une législation plus restrictive puisse réguler le marché des paris en Ligne. L’Espagne et l’Italie interdisent déjà les publicités pour les paris en ligne sur les réseaux sociaux. Cette industrie ne semble pas arriver à s’auto-réguler, certainement à cause de la course au buzz qui permet de gagner des parts de marchés à moindre frais.

C’est peut-être pour ces raisons que Betclic a signé un partenariat avec la Fédération Française de Foot l’été dernier. Grâce à ce partenariat, l’entreprise bordelaise s’impose comme un acteur respectable du monde du football à la différence de nombre de ses concurrents.

Parieurs de plus en plus Jeunes

Un autre point soulevé par la consultation de l’ANJ est l’âge de plus en plus précoce des parieurs. 75% auraient moins de 34 ans et la moyenne de leurs revenus seraient largement inférieure à celle d’autres joueurs.

Des Régulations à Venir

L’Euro 2020 restera peut-être comme l’apogée de la publicité pour les sites de paris. Mais l’ANJ ira-t-elle au bout et s’engagera à réguler les influenceurs et l’agressivité de la communication des sites de paris en ligne sur les réseaux sociaux ?