Sport Recife interdit de recrutement par la FIFA pour non-paiement au Sporting Lisbonne

Le club de Pernambuco a été officiellement suspendue de recrutement par l'organisation internationale.
Sport x Corinthians Brasileirao 2020
© Sport Clube do Recife

La FIFA a décidé le 24 février d’interdire à Sport Recife de recruter de nouveaux joueurs à cause d’une dette non-payée de 907 000 euros.

C’est le transfert d’André du Sporting Lisbonne en 2017 qui est la source du litige entre les deux clubs.

L’ancien coéquipier de Neymar à Santos a également connu la Ligue 1 aux Girondins de Bordeaux en 2011.

À Sport Recife, André avait réussi à sauver le club en marquant lors des victoires lors des 3 derniers matchs en compagnie de Diego Souza qui dispute actuellement la finale de la Coupe du Brésil avec Grêmio.

André avait ensuite lui été transféré à Grêmio et joue désormais à Gaziantep en Turquie. À l’époque, Sport Recife n’avait acheté que 50% des droits du joueur dont le contrat avait été revendu 2,5 millions d’euros en janvier 2018.

Le Leão (le lion, le surnom du club) n’a jamais contesté le montant mais a fait durer le processus jusqu’à la fin. La Fifa avait déjà communiqué en mai 2020 que Sport n’avait plus que 45 jours pour régler cette dette.

Avec cette sanction, Recife ne peut pas recruter de nouveaux joueurs alors que son maintien acquis la semaine dernière, l’équipe du Nordeste reprend déjà le championnat régional avec Jair Ventura.

Le Sporting a demandé également à la Fifa de sanctionner plus durement le club avec un retrait de point.

Les dirigeants se montrent confiants à Recife sur une résolution rapide grâce au maintien en Série A pour la saison 2021.

De nombreux clubs brésiliens connaissent ce type de problèmes. En 2020, Santos, Fluminense ou même Palmeiras ont été suspendu pendant quelques temps par le FIFA.

C’était même l‘interdiction de recrutement de Santos que Robinho avait dû attendre pour rejoindre le Peixe. Cette attente avait permis la mobilisation d’associations et de sponsors du club qui avaient finalement obligé Santos à annuler son retour.