Robinho revient à Santos et touchera le Smic

La plus grande star formée à Santos de ce siècle avec Neymar, le fils prodige Robinho revient à la maison. Entre une interdiction de recruter momentanément suspendue pour Santos et des accusations de viols, on vous explique tout.
Robinho - Santos FC 10/10/2020
© Santos FC

Formé au PeixeRobinho, de son vrai nom Robson de Souzaa grandi ã São Vicente, une ville pauvre de la périphérie de Santos ou Neymar a également fait ses premiers pas avec un ballon. 

C’est en 2002 que Robinho commence sa carrière au club de Santos, quand il n’est encore âgé que de 18 ans.Formé au club, l’attaquant qui joue aussi sur l’aile gauche devient le phénomène de Santos et la futur star de la Seleção qui vient de gagner son 5ème titre de champion du monde au Japon. 

Le joueur, trop jeune pour faire partie de l’équipene sera sélectionné pour la première fois qu’en juillet 2013 et compte 100 sélections pour 28 buts. 

Robinho a été transféré au Real Madrid en 2005 et y a joué 3 saisons avant d’être transféré à Manchester City en 2008. L’attaquant repassera brièvement en prêt à Santos avant d’aller au Milan AC en 2010 et d’y rester 4 saisons. 

Accusé d’avoir violé une femme à Leeds en janvier 2009, l’étoile du joueur se ternit même s’il est innocenté par la suite. 

Accusé en 2014 d’avoir violé une femme albanaise en Italie en 2013, le joueur est condamné en première instance en novembre 2017 et le joueur a fait appel. 

Du côté de Santos, le club vient de vivre un mini coup d’état et Orlando Rollo vient d’être nommé président du club de Pelé après le processus d’impeachment visant l’équipe dirigeante. José Carlos Peres et son comite exécutif écartés du pouvoir, le club a réglé le litige qui l’opposait à Hambourg pour le transfert de Cleber Reis. 

Le club désormais autorisé à recruter, doit faire vite avant que les disputes avec Huachipato pour le transfert du Vénézuélien Soltedoet l’Atletico Nacional au sujet de Felipe Aguilar ne ressurgissent. La suspension de transfert relative à ces disputes doivent entrer en vigueur dès le 13 octobre !  

Pour le club, ruiné, et son idole, en mauvaise passe à 36 ans, le retour à Santos sera très difficile et il rejoindra la liste des vétérans du Brasileirão : Nenê,  Lucho González,  Fred, Filipe Luís. Acceptant un salaire minimum (1 500 réaux ou 225 euros), le joueur et le club ont conclu un accord sur l’échelonnement d’une dette de plusieurs millions de réaux que Santos doit à Robinho.  

 

Pour terminer, même si le joueur arrive libre et accepte un paiement dérisoire, de nombreux fans ont commencé à se manifester sur les réseaux sociaux annonçant un boycott du club au nom du respect des luttes féministes. Santos vient de terminer une campagne de soutien à la défense des femmes.  

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
0