L’Atlético Mineiro facile contre l’Atlético-GO 3-1

Ce sont les Mineiros qui se sont tranquillement offert la victoire dans ce duel des Atléticos. Les hommes de Jorge Sampaoli sont troisièmes du Brasileirão, en embuscade.
CAM X AGO
© Atletico

Buts : Hyoran (13’), Alonso (42’), Jair (62’) pour l’Atlético-MG et Janderson (75’) pour l’Atlético-GO.

L’Atlético-Mineiro revient dans la course dans la dernière ligne droite ! Alors qu’il ne reste plus que 9 journées de championnat à disputer, le Galo est troisième, à 4 points du leader São Paulo mais vec un match en retard.

L’Atlético Mineiro jouait pour la première fois avec son nouveau sponsor maillot, Betano.

Le Galo n’a laissé aucune chance à l’Atlético-GO. Les visiteurs sont étouffés dans tous les segments du jeu et les occasions se multiplient sur le but de Jean.

Sur un ballon dégagé par la défense de l’Atlético-GO, Hyoran contrôle de la poitrine et envoie sa reprise de volée dans la lucarne de Jean, golaço comme on dit au pays (1-0, 12’).

Alonso marquera un deuxième but de la tête en fin de première mi-temps (2-0, 42’) et Jair reprendra un coup-franc de la tête à l’heure de jeu (62’).

Entre temps, le gardien de but de l’Atlético-GO, Jean aura sauvé plusieurs fois son équipe et son énervement était palpable sur le dernier but.

Les visiteurs reviendront au score sur une contre-attaque par Janderson (3-1, 75’) mais sans réellement menacer un Galo pensant déjà à l’après.

L’après, justement, c’est un match contre Grêmio, 4ème du championnat, le mercredi 20 janvier à 23 heures 15 (en Europe continentale).

Dans cette saison au suspense haletant, les étoiles se sont alignées pour offrir une 31ème journée incroyable.

Le premier du Brasileirão reçoit le deuxième, le troisième se rend chez le quatrième et le cinquième reçoit le sixième !

Atlético Mineiro (4-3-3) : Everson, Guga, Réver, Júnior Alonso, Guilherme Arana, Jair (72’ Franco), Allan, Hyoran, Savarino (86’ Nathan), Vargas (84’ Eduardo Sasha), Keno (84’ Marrony).

Atlético Goianiense (4-2-3-1) : Jean, Dudu, João Victor, Éder, Natanael (64’ Arnaldo), Pereira (64’ Janderson), Marlon Freitas (76’ Danilo Gomes), Chico (64’ Oliveira), Matheus Vargas, Wellington Rato, Zé Roberto (85’ Vitor).