L’Atlético Goianiense et Vasco se séparent sur un 0-0 dans le Brasileirão

Pas de vainqueur pour le retour de Vanderlei Luxemburgo à la tête de Vasco. Ce point du match nul permet à Vasco de sortir de la zone de relégation pour la première fois depuis novembre.
Vasco x atletico-go 07/01/2020 - brasileirão
© Rafael Ribeiro / Vasco

Ce match de la 28ème journée du championnat s’est terminé sans but malgré de nombreuses occasions du Dragon (le surnom de l’Atlético-Go) en fin de match.

Le retour de Luxemburgo à Vasco est synonyme de renouveau pour l’équipe qu’il avait quitté en décembre 2019. Les supporters de l’équipe à la croix maltaise ont retrouvé un jeu collectif et la pression sur les deuxièmes ballons, marque de fabrique du technicien carioca.

Yago Pikachu a repris sa place de titulaire et a été le meilleur joueur de Vasco sur la pelouse.

Ce sont les Cariocas qui ont été les plus dangereux en première mi-temps sans pouvoir concrétiser les occasions.

La deuxième mi-temps a été moins rythmé et a vu le remplacement de Pikachu par Gabriel Pec, héro de la victoire en Coupe du Brésil des moins de 20 ans.

La fin de match a été haletante. La meilleure occasion de Vasco a été l’œuvre de Gabriel Pec (89’) qui tirait à côté du but de Jean. Le Dragon répondait et se procurait ses deux meilleures occasions dans le temps additionnel. Sur la dernière, le défenseur de Vasco Henrique s’interposait sur sa ligne de but pour arrêter le tir de Janderson (90+1’).

Grâce à cet arrêt, les fans de Vasco peuvent souffler et sortir de la zone de relégation. L’Atlético-GO est 12ème et possède 7 points d’avance sur la zone de relégation à 10 matchs de la fin du championnat.

Atlético-GO (4-3-3) : Jean, Arnaldo (89’ João Victor), Oliveira, Éder, Natanael, Pereira, Marlon Freitas, Chico (69’ Matheus Vargas), Gustavo Ferrareis (68’ Janderson), Zé Roberto (76’ Roberson), Wellington Rato (89’ Nicolas).

Vasco (4-3-3) : Fernando Miguel, Léo Matos, Werley, Leandro Castan, Henrique, Bruno Gomes (86’ Marcos Júnior), Léo Gil (76’ Carlinhos), Juninho (76’ Andrey), Yago Pikachu (79’ Gabriel Pec), Cano, Talles Magno (86’ Neto Borges)