Squadra Azzura toujours plus Jaune et Verte ?

L'Italie pourrait être renforcée par plusieurs joueurs brésiliens naturalisés pour disputer les barrages de la Coupe du monde en mars 2022.

L’Italie pourrait être renforcée par plusieurs joueurs brésiliens naturalisés pour disputer les barrages de la Coupe du monde en mars 2022.

La Nazionale est dans une situation délicate après avoir fini deuxième du groupe C contre la Suisse. Les joueurs de Mancini doivent maintenant éliminer deux adversaires pour se qualifier dont un qui pourrait être le vainqueur de la Coupe d’Europe 2016, le Portugal. À cette occasion, il pourrait y avoir 6 Brésiliens avec maillot Azzurri pour éviter la non-qualification comme en 2018.

Joueurs brésiliens sélectionnables par l’Italie

Trois joueurs nés au Brésil sont dans le viseur de la Fédération italienne de football (FIGC). Ils n’ont jamais eu leur chance dans avec la Seleção mais jouent dans des clubs de la péninsule. L’entraîneur Roberto Mancini utilisera-t-il es joueurs dont on entend de plus en plus parler pour rejoindre Jorginho ?

Luiz Felipe (défenseur)

À 24 ans, Luiz Felipe est un défenseur peu connu au Brésil mais qui a une solide expérience dans le football italien. Formé à Ituano, il a disputé le championnat de Serie D 2016 (4ème division nationale brésilienne) avant d’être transféré à la Lazio la même année.

Il avait été prêté à Salernitana en Serie B italienne dès son arrivée dans la botte. Il a la double nationalité et ses bonnes performances lui ont valu d’être appelé en 2019 dans l’équipe d’Italie des moins de 21 ans. Le joueur né à Colina dans l’état de São Paulo avait d’abord refusé, espérant être appelé en Seleção.

La convocation de Tite n’est jamais arrivée et la fédération italienne serait en train de revenir à la charge. Luiz Felipe a fait 2 matchs pour la Seleção olympique dont un avec Gabriel Martinelli.

Roger Ibañez (défenseur)

Le natif de Canela dans l’Etat du Rio Grande do Sul a débuté sa carrière en professionnel en 2018, quand l’entraîneur Abel Braga lui a donné sa chance à Fluminense. Le défenseur dont le nom complet est Roger Ibañez da Silva a fait 14 apparitions dans le Championnat brésilien et s’est fait rapidement apprécier des supporters tricolores.

Il a été transféré à l’Atalanta en 2019 puis a été prêté à la Roma, où il signe définitivement en 2021.

À 23 ans, le joueur est l’une des pièces importantes du système défensif de José Mourinho. Il a joué 19 matchs au cours de cette saison, marquant trois buts.

Au Brésil, il a joué 6 matchs avec la Seleção olympique, mais n’a jamais été appelé par Tite. Comme il n’a aucun match officiel avec la Seleção, il pourrait rejoindre la sélection italienne s’il se fait naturaliser mais aussi la sélection uruguayenne, nationalité de sa mère.

João Pedro (attaquant)

Joueur le plus expérimenté de la liste, l’attaquant de 29 ans a fait ses classes à l’Atlético-MG et à Santos, mais n’a jamais vraiment brillé dans le football brésilien.
Il a évolué dans des clubs en Italie, au Portugal et en Uruguay avant d’arriver à Cagliari en 2014, où il est devenu une idole locale. Il a été choisi comme capitaine la saison dernière et compte plus de 200 matchs avec le club sarde.

Comme Luiz Felipe, João Pedro a déjà la double nationalité, ce qui facilite les démarches. Il peut être l’un des renforts immédiats pour Mancini pour valider son ticket pour le Qatar.

Brésiliens Champions d’Europe 2020

Roberto Mancini avait emmené trois joueurs brésiliens naturalisés à l’Euro 2020 déplacé en 2021 à cause de la pandémie de Covid-19.

Deux d’entre eux étaient des remplaçants, mais Jorginho a été un des meilleurs joueurs du tournoi en plus d´avoir remporté la Ligue des champions avec Chelsea.

  • Jorginho (milieu de terrain) : Joueur majeur du titre et le symbole de la reconstruction de la Squadra Azzurra privé de Coupe du monde en 2018. Il a également remporté la Ligue des champions 2021 et fait partie des meilleurs joueurs du monde en 2021. Il était arrivé en Italie à l’âge de 15 ans et n’a jamais joué au football professionnellement au Brésil.
  • Emerson Palmieri (arrière-gauche) : révélé par Santos avec la génération de Neymar et Ganso, il est resté au Brésil jusqu’en 2015, date à laquelle il est parti en Italie. Remplaçant, la blessure de Spinazzola lui avait offert la place de titulaire en demies-finale et finale de l’Euro 2020.
  • Rafael Tolói (défenseur) : a fait de bons passages à Goiás et São Paulo, où il a remporté la Copa Sudamericana en 2012. Il a joué pour la Roma en 2014, mais c’est ses performances à l’Atalanta depuis 2015 qui lui ont permis de rejoindre la Nazionale et une place de remplaçant à l’Euro 2020.

Histoires des Joueurs Brésilo-Italiens

L’Italie a une longue tradition de joueurs brésiliens naturalisés. Paulo Innocenti, idole de Naples avait été un des premiers à initier le mouvement et avait joué quatre matches pour l’Italie B dans les années 1930.

Surnommé Filó, Anfilogino Guarisi est le premier Brésilien à remporter la Coupe du monde, mais pour les Azzurri. Il a joué un match lors de la Coupe du monde de 1934 et a fait carrière à la Lazio.

Plus près de nous, Mazzola et Dino da Costa sont des cas plus récents de joueurs brésiliens ayant optés pour la nationalité italienne.

Avant le trio brésilien de l’Euro 2020, le milieu de terrain Thiago Motta était le dernier brésilo-Italien à avoir disputer une finale de compétition majeure et compte 30 sélections dans 3 compétitions majeures : Euro 2012, Coupe du monde 2014 et Euro 2018.

L’Italie en Difficulté

La qualification des Transalpins pour la Coupe du monde au Qatar est en suspens. Même invaincus, les champions d’Europe en titre ont trébuché au dernier tour contre l’Irlande du Nord, et devront disputer les barrages de la Coupe du monde.

Le tirage au sort n’a pas été des plus cléments. S’ils battent la Macédoine du Nord, une finale entre l’Italie et le Portugal pourrait désigner l’équipe qualifiée. Une chose est sûre, un des 2 derniers champions d’Europe ne sera pas présent à la Coupe du monde au Qatar.

La situation des joueurs brésiliens sélectionnables pour l’Italie est toujours conditionnelle, d’autres joueurs Brazucas possèdent la double nationalité et sont sélectionnables. Si João Pedro est plus proche, Ibañez et Luiz Felipe peuvent encore attendre une opportunité en Seleção.

Autres Articles

Juil 01, 2021
Ballon Commentaire 0
Les trois Italo-Brésiliens de l’équipe d'Italie sont les figurent de proue du renouveau de la Squadra Azzurra.
Juil 09, 2021
Ballon Commentaire 0
Les coéquipiers d'Harry Kane affronteront les 3 Brésiliens de l'équipe d'Italie le 11 juillet à Wembley.