Le RB Bragantino bat Botafogo 1-2 grâce à la VAR

La franchise Red Bull au Brésil sort de la zone de relégation grâce à un pénalty accordé par La VAR en toute fin de match, encore.
Botafogo x Bragantino - Brasileirão 2020 - 17/11
© Ari Ferreira / RB Bragantino

Buts : Babi (44’) pour Botafogo et Ytalo (45+1’), Claudinho (86’ P). 

Pour ce dernier match de la 21ème journée de Brasileirão, la rencontre à lEngenhão opposait deux équipes relégables. 

Léquipe de Rio dirigée par Ramón Díaz depuis le 5 novembre ne joue plus que le Brasileirão et surtout le maintien. La franchise Red Bull au Brésil est dans la même situation. 

Cétait donc un de ces fameux matchs à 6 points, le vainqueur sortant de la zone de relégation en y enfonçant un peu plus le vaincu. 

Cest Matheus Babi qui ouvre le score en première mi-temps. Le Glorioso (le glorieux, surnom de Botafogo) dominait tranquillement le RB Bragantino à lextérieur, que ce soit en termes de possession ou doccasion. 

Sur un centre de Victor Luis, le jeune avant-centre (23 ans) marquait de la tête. On se demande encore comment lOM a fait pour transférer Luis Henrique pour 10 millions deuros et soit passé à côté de Babi.     

Mais Botafogo se fait rejoindre immédiatement par Ytalo qui tire de lentrée de la surface de réparation une minute plus tard. 

Frustrés, les Cariocas reviennent aux vestiaires sans avoir concrétisé leurs efforts.  

En deuxième mi-temps, cest le RB Bragantino qui domine largement sans pouvoir prendre lavantage. La maladresse des attaquants paulistes est la raison principale de la position du club au classement. 

À la 80ème minute, Helinho lance lattaque sur le flanc gauche du Red Bull, le ballon est intercepté par Marcelo Benevenuto qui envoie le ballon sur la main de son coéquipier, Kanu, à 50 centimètres de lui. Après délibération de la VAR, le pénalty est accordé et transformé par Claudinho. 

Botafogo est désormais avant-dernier et va recevoir Fortaleza le 22 novembre. 

 

Botafogo (4-3-3) : Diego Cavalieri, Kevin, Marcelo BenevenutoKanu, Victor Luis, José WelisonCaio Alexandre (66’ Pedro Raul), Honda, Éber Bessa (87’ Davi Araújo), Bruno Nazário (72’ Rhuan), Matheus Babi (87’ Salomon Kalou). 

RB Bragantino (4-4-2) : CleitonAderlan, Léo Ortiz, LiggerWeverson (56’ Luan Cândido), Ricardo Ryller (75’ Matheus Jesus), Raul, Cuello (56’ Helinho), Artur, Ytalo (75’ Chrigor), Claudinho (88’ Fabrício Bruno).  

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
0