L’Atlhetico Paranaense et River Plate d’accord pour un 1-1 en Libertadores

Match nul encourageant pour les Brésiliens alors que River Plate était très largement favori sur les sites de pari et que l'Ouragan a fini à 10.
CAP x River Plate - Libertadores 20 - 24/11/20
© Athletico-PR

Buts : Bissoli (57’) pour l’Athletico-PR et Paulo Díaz (90’) pour River Plate.

En difficulté en championnat, l’Ouragan (surnom de l’Athletico-PR) a réussi à redresser la barre dernièrement après ses succès contre Santos, l’Atlético-MG ou encore Fortaleza.

Sorti de la zone de relégation et maintenant solidement placé dans le ventre mou du Brasileirão, l’Ouragan peut se concentrer sur l’unique compétition que le club peut gagner, la très lucrative Copa Libertadores.

L’Athletico-PR est opposé en huitièmes de finale à River Plate, finaliste de l’édition précédente et qui compte 4 titres de champions.

Dès le début du match, ce sont les Argentins qui ont le ballon et mettent l’équipe du Paraná sous pression. Les meilleures occasions de River Plate (Matías Suárez, Paulo Díaz) sont sur ballons arrêtés tant l’Ouragan est bien organisé défensivement.

Les statistiques à la mi-temps montrent les locaux avec une possession de 68% mais seulement une occasion à 5 pour les Argentins.

Ce sont les brésiliens qui ouvrent le score en deuxième mi-temps. Sur une contre-attaque menée par Erick, l’avant-centre Bissoli reçoit le ballon et trompe Armani.

À la 66ème minute, c’est Reinaldo qui est expulsé logiquement pour une faute sur Enzo Pérez. Réduits à 10 mais menant au score, les Brésiliens vont uniquement pouvoir défendre la fin de match.

L’entraineur de River Plate, Marcelo Gallardo faisait sortir l’arrière-gauche Casco pour un attaquant supplémentaire peu après et l’ex-Marseillais Lucho González faisait son entrée sur le terrain à la place de Richard.

À la fin du temps réglementaire, c’est Paulo Díaz qui égalisait d’une tête sur corner.

Match nul encourageant pour les Brésiliens alors que River Plate était très largement favori sur les sites de pari et que l’Ouragan a fini à 10.

Malgré la défaite, l’Ouragan a surpris les observateurs par sa rigueur défensive. Dominateur durant tout le match, River Plate n’a pas eu de réussite dans la finition.

Ce résultat permet de laisser toutes les portes ouvertes pour le match retour en Argentine le 1er décembre. Une fois encore, River Plate sera largement favori.

Balon Commentaire
0