Botafogo en Série B après sa défaite contre l’Atlético-Go 1-3 ?

Matheus Babi n'a pas suffi pour permettre à Botafogo d'enregistrer sa première victoire de 2021. Dernier avec 9 points de retard sur le premier non relégable, les Cariocas ont 1 pied et 4 orteils en Série B.
Botafogo x Atletico-GO
© Thiago Ribeiro / AGIF

Buts : Matheus Babi (63’) pour Botafogo et Danilo Gomes (66’), Zé Roberto (79’), Vitor (90+2’) pour l’Atlético-GO.

Avec ce match, Botafogo a perdu 11 de ses 12 derniers matchs, un vrai paradis pour parier sur le football.

Dans ce contexte, l’entraineur Eduardo Barroca tentait le tout pour le tout et alignait directement 3 attaquants : les deux Matheus (Babi et Nascimento) et Pedro Raul.

La première mi-temps est partagée entre les deux équipes et la meilleure occasion est une tête de Matheus Babi à la 39ème minute.

Jean démontre une fois de plus sa personnalité et le gardien de l’Atlético-GO détourne du bout des doigts.

En deuxième mi-temps, ce sont les Goianais qui dominent le match mais Botafogo œuvre en contre-attaque.

Matheus Babi bute une première fois sur Jean à la 54ème minute avant de marquer d’une reprise de volée sur un ballon dégagé par le gardien du dragon (63’ 1-0), abandonné par sa défense comme au match précédent.

Le dragon (surnom de l’Atlético-GO) égalisera 3 minutes plus tard grâce à un cafouillage dans la défense carioca (66’ 1-1) avant de perdre pied et d’encaisser un but de Zé Roberto (79’ 1-2) puis de Vitor en toute fin de match.

Dominé chez lui et quasiment en Série B, heureusement que les matchs se jouent sans spectateurs pour Botafogo.

Le prochain match sera le Clássico Vovô contre Fluminense le 24 janvier. L’Atlético-GO a quasiment assuré son maintien en Série A avec ce succès.

 

Botafogo (4-4-2) : Diego Loureiro, Kevin (83’ Barrandeguy), Marcelo Benevenuto, Kanu, Victor Luis, José Welison, Caio Alexandre, Bruno Nazário (83’ Ênio), Matheus Nascimento (59’ Iván Angulo), Pedro Raul (83’ Kalou), Matheus Babi.

Atlético-GO (4-3-3) : Jean, Dudu, João Victor, Éder, Natanael, Pereira (Arnaldo), Marlon Freitas, Wellington Rato (Vitor), Janderson, Zé Roberto (Oliveira), Danilo Gomes (Gilvan).