• Fluminense
  • Atlético Mineiro
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Náutico
  • Coritiba
  • Flamengo
  • Cruzeiro

Thiago Silva, l'assurance tous risques

Le défenseur central s'est rapidement imposé en patron du PSG -
Action Images
Recruté pour 42 millions d'euros lors du dernier mercato estival, Thiago Silva est devenu incontournable et indispensable au sein de la formation parisienne. A tel point que Carlo Ancelotti lui a confié le brassard de capitaine.

Les statistiques sont souvent débattues et controversées. On les interprète comme on l'entend affirment les sceptiques. Pourtant, il y en a qui paraissent difficilemment contestables et en disent long sur les performances d'un joueur. Prenons le cas de Thiago Silva par exemple. Depuis son arrivée au PSG l'été dernier en échange d'un chèque de 42M€, le défenseur central brésilien affiche des statistiques de haute volée.

L'ancien Milanais a disputé quinze matches de championnat pour autant de titularisations. Le natif de Rio de Janeiro n'a récolté que deux cartons jaunes, commis seulement onze fautes et en a obtenu 21 en 1316 minutes passées sur le terrain. Lorsque l'international auriverde (32 capes) est aligné, le club de la capitale encaisse peu de buts : neuf en quinze rencontres de L1. Pas étonnant donc que le leader du championnat possède la défense la plus efficace de la division avec 13 pions concédés après 24 journées. Au classement des étoiles du bihebdomadaire France Football qui récompense le meilleur joueur de Ligue 1, Thiago Silva se classe au deuxième rang en compagnie de Steed Malbranque (Lyon), André-Pierre Gignac (Marseille), Rémy Cabella (Montpellier) avec une moyenne de 6/10 juste derrière l'intouchable Zlatan Ibrahimovic et ses 6,2. Le recrutement de celui qui est considéré comme l'un des trois meilleurs centraux du monde s'avère donc un triomphe sur toute la ligne.

Un leader naturel

Thiago Emiliano da Silva a su rapidement s'intéger au sein de sa nouvelle équipe avant de se rendre indispensable et incontournable. Sa science du placement, sa relance, sa capacité à ne jamais se jeter et à défendre debout, son élégance et sa classe naturelle éblouissent les observateurs depuis le début de la saison. A tel point que son entraîneur, Carlo Ancelotti, lui a confié le brassard de capitaine au détriment de Christophe Jallet, destitué. Il a même réussi à faire changer d'avis le technicien italien qui avait pourtant répété que "le capitaine du PSG serait toujours un Français". C'est dire l'importance du Brésilien dans cette formation constellée de stars. De plus, la décision de "Carletto" de donner le brassard à Thiago Silva ne souffre d'aucune contestation.

Son charisme, sa tranquilité et surtout le fait qu'il occupe cette fonction avec sa sélection nationale en font un leader naturel auprès de ses coéquipiers. Récemment, Jérémy Menez disait ceci : "C’est un capitaine exemplaire. Il arrive une heure à l’avance et repart une heure après l'entraînement. Il y a eu du renouveau. Il a fallu que les joueurs s’adaptent. Ce n’est pas toujours facile. Mais quand on regarde ces grands joueurs comme Zlatan ou Thiago Silva, ça nous donne envie d’aller plus haut. C’est ce qui nous pousse à être performants. C’est bien, ça permettra au PSG d’avoir de bons résultats et de remporter enfin des trophées".

Si pour l'instant son absence - il souffre d'une contracture à la cuisse depuis le 11 janvier et la réception d'Ajaccio (0-0) - ne se fait pas trop sentir, c'est surtout parce que les derniers adversaires du PSG ne furent pas des foudres de guerre. Mais mardi, les Parisiens se déplacent à Valence pour le compte des 8es de finale aller de la Ligue des Champions et son indisponiblité devrait être beaucoup plus handicapante. Et montrer par la même occasion que les statistiques sont parfois significatives.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    nextprev
      nextprev
        nextprev
          next

          Le forum Foot


          To the top