Sport gagne contre l’Internacional et relance le championnat

Sport Recife gagne grâce à un des buts les plus incroyables du Brasileirão 2020.
Inter x Sport-PE - Brasileirão
© Ricardo Duarte / Internacional

Il ne manque plus que quelques points à Sport pour se maintenir et quelques points à l’Internacional pour être champion.

Le leader, l’Internacional d’Abel Braga recevait le Sport Recife de Jair Ventura pour la 35ème journée du Brasileirão 2020.

Le Colorado débute mal le match et Uendel se fait expulser à la 26ème minute pour une faute sur Marquinhos en position de dernier défenseur (26’).

Le Sport de Jair Ventura est l’équipe spécialiste des contre-attaques et des transitions rapides. Dans ce contexte, un joueur en moins pour l’Internacional était synonyme de fête nationale pour Sport.

Dès la 38ème minute, Marcão Silva ouvre le score sur…une contre-attaque (1-0). L’Internacional revenait sur une demi-volée de Patrick juste après (1-1, 41’).

Alors que tout le monde pensait à rentrer aux vestiaires, Patric (sans k, le joueur de Sport) réalisait un centre improbable que tout le monde voyait dehors sauf l’arbitre. Júnior Tavares reprenait au deuxième poteau et passait le ballon à Dalberto qui marquait le but du 2-1 (45+5’).

Faute professionnelle de Marcelo Lomba et de la défense du Colorado qui réclamaient la sortie du ballon et ne défendaient pas leur but.

La deuxième mi-temps sera une domination totale du Colorado même réduit à 10 (60% de possession et 17 tirs à 7) et des contre-attaques incisives de Sport menées par Thiago Neves.

L’Internacional n’a qu’un point d’avance sur Flamengo et 5 sur l’Atlético Mineiro de Jorge Sampaoli alors qu’il ne reste plus que 3 journées de championnat.

Lors de ces trois finales, l’Internacional doit affronter Vasco (14 février), Flamengo (21 février) et Corinthians (25 février).

De son côté, Sport est 14ème, avec 4 points d’avance sur le premier non-relégable, Vasco. Lors des 3 derniers matchs, Sport va affronter le Red Bull Bragantino (15 février), l’Atlético Mineiro (21 février) et l’Athletico-PR (25 février).