Nouvelle Fenêtre de Transfert en Vigueur au Brésil pour 2022

Les clubs auront moins de temps pour renforcer leur effectif avec les changements du règlement du mercato.

Les clubs auront moins de temps pour renforcer leur effectif avec les changements du règlement du mercato.

La fenêtre de transfert (ou mercato) est la période réglementée durant laquelle les clubs peuvent négocier les droits des contrats des joueurs. Le terme « fenêtre » est généralement utilisé par les médias pour désigner ce moment de la saison où la FIFA et d’autres associations nationales, comme la CBF (Fédération nationale du football brésilien), permettent aux clubs d’engager de nouveaux joueurs.

Au Brésil, il n’y avait pour l’instant que les fenêtres de transferts internationaux (les joueurs venant de l’étranger) qui étaient « ouvertes » entre le 1er janvier et le 16 avril et une autre entre le 22 juin et le 21 juillet. Cela signifie qu’en dehors de ces périodes, il n’était pas possible pour un club brésilien d’enregistrer le contrat d’un joueur venant d’un club étranger. En plus du changement de la période de transferts internationaux, nous aurons un autre changement pour 2022, avec la création de la fenêtre de transfert nationale.

Début décembre, la Confédération brésilienne de football (CBF) a envoyé une lettre aux clubs et aux fédérations pour les informer de la création de cette fenêtre de transfert nationale à partir de 2022. La mesure a été prise pour répondre à une exigence de la FIFA, qui veut plus de contrôle sur les compétitions brésiliennes. Cette décision obligera les clubs à revoir leur gestion de fond en comble.

Les fenêtres seront communes à celles du niveau international pour les clubs qui participent aux séries A et B du Brasileirão. Les clubs devront donc enregistrer les transferts de joueurs évoluant au Brésil et à l’étranger durant la même période, il n’y aura plus ces doubles fenêtres : transferts nationaux et internationaux. Les transferts entre clubs brésiliens étaient jusqu’à présent possibles durant quasiment toute la saison : du 1er janvier au 24 septembre !

En 2022, les fenêtres pour tous les transferts, qu’ils soient nationaux et internationaux seront limitées au :

  • Premier semestre : du 19 janvier au 12 avril ;
  • Second semestre : du 18 juillet au 15 août.

La règle s’applique non seulement pour l’arrivée mais aussi pour le départ des joueurs. La prévision est qu’en 2023 la règle soit étendue aux séries C et D du championnat brésilien.

Le nouveau règlement devait entrer en vigueur il y a deux ans mais son application a dû être reportée en raison de la pandémie de Covid-19. D’ici la fin de l’année, la CBF entend officialiser tous ces changements dans le Regulamento Nacional de Registro e Transferências da entidade (Règlement national d’enregistrement et de transfert des clubs).

« Les périodes de transfert international et national seront aux mêmes dates et selon les mêmes règles et exceptions. La FIFA l’avait déjà inscrit dans le règlement. Il faudra une meilleure gestion des effectifs. La fenêtre se ferme après la première journée du championnat brésilien (en 2022), et les clubs devront rester avec le même effectif pendant trois mois et jusqu’à l’ouverture de la période suivante en août », a expliqué Reynaldo Buzzoni, directeur des Archives, Transferts et des Licences des clubs de la CBF, dans une interview accordée au site GE.

Les Clubs devront revoir leur Gestion

De nombreux clubs ont actuellement l’habitude de recruter des joueurs avant le début de telle compétition ou lorsqu’un joueur se blesse grâce à la période de transfert nationale étendue. Cela devrait changer à partir de l’année prochaine avec ces nouvelles règles. Les clubs devront gérer et prévoir à l’avance leurs besoins sur une période de 3 mois pour ne pas se retrouver avec un poste totalement dépourvu.

« Le maintien de fenêtres avec un délai relativement court oblige les clubs à s’organiser, à penser la constitution des effectifs d’une manière plus précise, et enlève aux dirigeants une stratégie qui ne sert qu’à étouffer les crises : embaucher à tout moment pour dire que l’on pense à l’équipe, mais cela ne sert généralement qu’à répondre aux demandes des fans et de la presse. Cela aidera également au contrôle financier, car le club cessera de dépenser de manière presque illimitée », explique Cesar Grafietti, économiste et consultant chez Itaú BBA (la plus grande banque brésilienne), dans une interview pour le blog Lei em Campo (Loi en jeu).

D’où vient la Fenêtre de Transferts

La célèbre “fenêtre” attendue par tous les amoureux de football chaque saison a été rendue obligatoire par la FIFA lors de la saison 2002-2003. C’était à l’époque une réponse aux négociations entre les institutions européennes de football et la Commission européenne. L’organe de Bruxelles faisait pression sur la Fifa pour qu’elle régule le système de transfert internationaux. Le but avoué était de promouvoir le développement du sport et de créer un cadre juridique pour les athlètes professionnels changeant de pays.

Ce système avait été utilisé dans certaines compétitions européennes avant de devenir la règle, comme dans le cas du football anglais. Dès le début des années 1990, les Anglais avaient déterminé des périodes pendant lesquelles les joueurs pouvaient être recrutés. Il fallait stabiliser les équipes et éviter les offres incessantes d’agents et de clubs tout au long de l’année

Autres Articles