La Seleção féminine bat l’Équateur 6-0

Démonstration des joueuses brésiliennes pour cette rencontre amicale contre l'Équateur avec un triplé de Debinha. Un autre match entre les deux formations est prévu le 1er décembre.
Brasil x Equador - Jogos preparatórios da Seleção
© Foto: Mariana Sá/CBF

Buts : Debinha (34’, 78’, 85’ P), Valéria (79’), Rafaelle (83’), Duda (88’).

Après 8 mois sans match de la Seleção féminine, la sélectionneuse suédoise Pia Sundhage a enfin pu retrouver les meilleures joueuses brésiliennes.

Pour la première fois, le maillot de l’équipe nationale brésilienne ne faisait pas apparaitre les étoiles symbolisant les coupes du monde gagnées par les Brésiliens.

Le symbole est fort et les joueuses ont décidé de retirer ces étoiles pour gagner “les leurs, elles-mêmes”.

La finale du championnat brésilien de football est en train de se jouer au Brésil entre Corinthians et Kindermann, de nombreuses joueuses des deux équipes étaient sélectionnées et la rencontre se jouait au Neo química Arena de Corinthians.

Barbara (Kindermann) débutait dans les buts avec Tamires et Erika (Corinthians) en défense. À la 34ème minute, le ballon est repoussé par la défense équatorienne sur corner.

Le ballon revient sur Debinha qui marque d’un tir dans la lucarne. Ce sera l’unique but de la première mi-temps avec un Brésil ultra-dominateur, spécialement sur coup de pied arrêté et sur les balles aériennes.

La joueuse du North Carolina Courage marquera un doublé en deuxième mi-temps en récupérant un ballon dans la surface et même un triplé à la 85ème minute sur pénalty.

À la 79ème minute, c’est l’attaquante du Madrid CFF, Valéria Cantuario qui marque le troisième but avant celui de Rafaelle (Changchun en Chine).

C’est Duda (São Paulo) qui marquera le dernier but. La star du PSG, Formiga ne marquait pas de but mais disputait l’intégralité de la rencontre.

La Sélectionneuse suédoise, Pia Sundhage, a déclaré après le match qu’“il y a quelque chose qui a changé”.

Il est vrai que la qualité technique du match était impressionnante et le pressing haut des Brésiliennes a étouffé les visiteuses dès le début de la rencontre.

La sélectionneuse a indiqué qu’elle allait demander à “Rafa, Erika et Bruna” d’accélérer le jeu à l’avenir, il faut se souvenir que ces joueuses vont disputer une place pour les jeux Olympiques d’ici peu.

Commentaires

Balon Commentaire
0