Cinq moments où Pelé a révolutionné le Football

Pour l'anniversaire du Roi du football selon les Français, Brésiliens et le monde du ballon rond, Samba vous a préparer ce classement pour rendre hommage à celui qui est triple champion mondial.
Pelé - Bresil
© FIFA

Il y a 80 ans, jour pour jour, naissait le meilleur joueur de football de tous les temps, celui qui a mis sur la carte lunique sélection à avoir gagné cinq fois le titre suprême. 

Sans équivoque, Pelé a révolutionné le football brésilien, pas seulement la Seleção mais aussi le Santos Futebol Clube, club qui est toujours reconnu comme le “Santos de Pelé”. 

Dans les années 50 et 60, cette équipe est devenue une des plus populaire du pays grâce au fantastique Edson Arantes do Nascimento, le nom de Pelé à létat-civil. 

Pelé a également révolutionné le football mondial avec le “jogo bonito”. Les plus grands joueurs comme ZicoSócrates et même lentraineuse de la sélection féminine, la Suédoise Pia Sundhage ont été influencés par Le Roi né à Três Corações au Minas Gerais. 

Sambafoot vous a séparé cinq moments où Pelé a changé lhistoire du sport avec le ballon, regardez ça ! 

Brésil, le pays du Football 

La maxime du Brésil, “Football, plage et Samba” connue dans le monde entier a été instaurée durant les années 50. 

Au niveau sportif, cest en 1958 quun gamin ayant pour surnom Pelé est entré dans lhistoire avec la finale contre la Suède. Le joueur, âgé de 17 ans devenait le plus jeune champion du monde de lhistoire. 

Le Roi est lunique joueur à avoir gagné trois fois la plus grande compétition du monde. 

 

Avant lui, le Brésil avait perdu ses illusions en perdant à domicile le trophée Jules Rimet contre lUruguay sur le score de 2-1 dans un Maracanã archiplein. 

Lépisode connu comme le Maracanaço a été commenté par le plus grand chroniqueur brésilien de football. 

Nelson Rodrigues a décrit cette histoire dans une de ses phrases les plus connues : ‘En 1950, il y a quasiment eu un suicide national quand nous navons pas été champion du monde”. 

Après Pelé, la presse sportive de lépoque ne décrivait pas le Brésil comme une “bonne équipe” mais comme “la meilleure de la planète” et ce, jusquà aujourdhui. 

La fin de la “blanchitude” et lacceptation des athlètes du pays 

Un des plus grands coupables de 1950 pour la presse de lépoque était le gardien Barbosa et le racisme se déchainé contre ceux considérés comme responsables : Barbosa, Juvenal et Bigode avaient la peau noire. 

Le football brésilien de lépoque nétait pas comme aujourdhui. En 1919 par exemple, le Brésil avait un des meilleurs joueurs du monde, le Noir Arthur Friedenreich, meilleur buteur dans la Copa América de la même époque.   

Mais, activité de lélite, le milieu du sport voyait dun très mauvais œil la présence d’un joueur Noir. Le président de la République brésilienne de lépoque, Epitácio Pessoa signa alors une loi fédérale empêchant tout joueur Noir ou Métis de faire partie de la Seleção. 

Pelé arrivera des années plus tard avec un autre phénomène à ses côtés, Garrincha et ensemble mettront le Brésil sur la carte du monde. La question raciale ne sera plus cachée et ce sera le début de lacceptation de tous. 

Pelé et la télé couleur 

Il faut se souvenir que la plus grande équipe de tous les temps formés par Pelé, TostãoRivelino, Carlos Alberto et compagnie sont devenus triples champions il y a juste 50 ans. Mais cette date nest pas seulement importante pour la Coupe du monde, elle a changé lhistoire audiovisuelle. 

Cétait larrivée de la télévision en couleur pour un évènement sportif. Le pays qui avait déjà remporté deux éditions auparavant avait son public uniquement à la radio. 

Ce sera alors la première retransmission en couleur au moment même où le Roi réussit à démontrer pourquoi il est considéré le meilleur joueur de football de tous les temps. 

Qui a oublié le dribble de Pelé sur le gardien Uruguayen Ladislao Mazurkiewicz ? Cette action est considérée une des plus mémorables de lhistoire des Coupes du monde. Je nétais pas né et je lai vu ! 

Football aux États-Unis 

Si le football existe et se développe sur les terres de lOncle Sam, cest en grande partie grâce au passage de Pelé au New York Cosmos.  

Le contrat de trois ans avec un salaire de 2,8 millions de dollars par an faisait du Roi le sportif le mieux payé de la planète. 

La signature du contrat a créé un intérêt énorme de la population et des médias et ce, même dans un pays qui ne sintéressait pas au football qui sappelle le Soccer là-bas.  

Durant ses trois années au Cosmos, Pelé a marqué 37 buts et 30 passes décisives, en plus des records daffluence. 

 

Inimaginable à lépoque, le 9 avril 1976, 58 128 personnes étaient présentes pour le voir jouer. Le 9 juin 1977, cétaient 62 394 personnes et le 14 août 1977, 77 691 étaient au stade pour le match qui est le record daffluence pour le football aux États-Unis. 

Si des joueurs américains comme Christian Pulisic montrent leur football sur la scène européenne et des légendes comme David Beckham sexpatrient outre-Atlantique, nous le devons à Pelé et à ses aventures à New-York. 

À peu de choses près, peut-être serions-nous en train de parler de Pelé au Paris Saint-Germain, où le Roi était proche de signer avant de choisir le Cosmos. 

Roi du Football 

Thème polémique, la génération actuelle a tendance à choisir Lionel Messi. Les Argentins attribuent le titre à Maradona (peut-être les Italiens aussi). Pour autant, Pelé a mis en lumière le football dune manière jamais vue et qui est jusquà aujourdhui inégalable. 

La revue France Football a été une des premières à reconnaitre le Roi comme le plus grand de tous, en ajoutant même 7 Ballons dOr à Pelé pour corriger ce qui était le titre unique du Roi. 

Un Crack qui est jusquà aujourdhui remémoré par la Fifa. Parler du Brésil est parler de Pelé, et parler de Pelé, cest parler de football. 

Le poids que le joueur charrie est immense, les seuls qui pensent quil y ait eu un meilleur joueur que lui sont ceux qui ne lont jamais vu jouer. 

Buteur des deux pieds, au-delà davoir eu une carrière individuelle incroyablement victorieuse et intense, aucun de ses rivaux daujourdhui narrivera jamais à son niveau. 

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
0