Baroud d’honneur de Botafogo contre le SPFC

Relégués en Série B, les joueurs de l'Estrela Solitária (étoile solitaire) ont vaincu le SPFC et obligent les Paulistes à prendre au sérieux leur dernier match de la saison.
Botafogo vs São Paulo FC
© Vítor Silva / Botafogo

Pour cette 37ème et avant-dernière journée de Brasileirão 2020, Botafogo recevait le troisième au classement, le SPFC.

Déjà relégué, Botafogo n’avait plus rien à espérer de ce match tandis que les Paulistes se battent pour accrocher une place de qualification pour la Copa Libertadores 2021.

Dès le début du match, ce sont les Cariocas qui prennent les devants et Reinaldo est expulsé pour avoir arrêté irrégulièrement Warley en situation de dernier défenseur (28’).

Démotivés, les joueurs de São Paulo avaient la maitrise du ballon mais n’arrivaient pas à se procurer de franches occasions.

C’est Matheus Babi qui en profitait en marquant l’unique but du match à la 58ème mi-temps. 10ème but de la saison pour l’athlète d’1 mètre 91.

Impressionnant pour un joueur qui vit sa première saison professionnelle à 23 ans et qui constitue peut-être le meilleur rapport qualité-prix des attaquants du Brasileirão sur le marché des transferts.

Dépités, les joueurs du SPFC gâcheront un pénalty à la fin du match (83’).

Avec cette défaite, São Paulo se fait doubler par l’Atlético-MG de Jorge Sampaoli à la 4ème place. Surtout, le club est sous la menace du Fluminense de Nenê, 5ème.

Cette situation oblige le SPFC à devoir remporter des points lors de son dernier match qui l’oppose au leader, Flamengo.

Ce match du 25 février qui s’annoncé explosif sera le match le plus important de la saison pour les deux équipes.

Pour rajouter du tragique au drame, l’entraineur de Flamengo n’est autre que Rogério Ceni, le gardien légendaire du SPFC où il a remporté 27 titres durant ses 25 ans de carrière.

Rogério Ceni gagnant son premier titre national au Morumbi, quoi de plus normal au final ?