La seleção doit s’imposer face aux Etats Unis.

La seleção qui s’est inclinée 1 à 0 face au Cameroun affrontera demain au stade Gerland de Lyon les Etats Unis, une rencontre que les hommes de Parreira devront remporter sous peine d’être éliminé dès le premier tour.Un football américain qui de l’autre côté de l’Atlantique ne fait pas recette et où l’on se passionne […]

La seleção qui s’est inclinée 1 à 0 face au Cameroun affrontera demain au stade Gerland de Lyon les Etats Unis, une rencontre que les hommes de Parreira devront remporter sous peine d’être éliminé dès le premier tour.
Un football américain qui de l’autre côté de l’Atlantique ne fait pas recette et où l’on se passionne plus pour le sport roi que représente le base ball. Pourtant au milieux des années soixante dix fût créer la MSL (le championnat local) pratiqué par des universitaires et de nombreux grands noms du football mondial venus au pays du billet vert monnayerèrent une fin de carrière où l’on retrouva le plus grand joueur de tous les temps le roi Pelé qui était venu faire la promotion du football (soccer comme on le nomme la-bas) et joua deux saisons (1975-1977) mais ce ne fût pas franchement une réussite.
Pourtant les Etats Unis participèrent à sept phases finales de coupe du monde (1930, 1934, 1950, 1990, 1994 1998 et 2002) causant même en 1950 la première sensation de cette édition en battant 1 à 0 l’Angleterre, puis réapparu en phase finale en 1990 au Mondiale italien mais fût éliminé dès le premier tour, mais avant cette phase finale le congrès de la FIFA avait décidé que l’organisation de la prochaine coupe du monde soit organisé par les Etats Unis ce qui provoqua un lever de boucliers de voir l’événement le plus grand événement sportif se déroulé dans un pays où l’américain moyen n’est guère attiré par le soccer et craignait que les matches ne se déroulent dans des stades au trois quart vide. Ce fût tout autre chose puisque les stades attirèrent énormément de spectateurs lors des différentes rencontres; de plus les américains s’étaient fixés comme objectif d’arriver au second tour. Là aussi pari réussi puisque les Etats Unis se qualifièrent et affrontèrent le 4 Juillet (jour de l’indépendance) le Brésil, une rencontre que les auriverdes remportèrent grâce à un but de Bebeto à la 72 ème laissant les brésiliens s’acheminés doucement vers son quatrième titre. En 1998 ils furent éliminés au cours du premier tour et en 2002 ils réussirent un premier tour honnête notamment en s’imposant face au Portugal l’un des favoris de la compétition en huitième il s’imposèrent face aux mexicains mais s’inclinèrent en quart face à l’Allemagne ( 1 à 0 ) après avoir produit un jeu intéressant et certains joueurs prirent le chemin de l’Europe comme le prouve le nombre d’américains au nombre de huit qui disputeront la Coupe des Confédérations. Cette rencontre sera la 16 ème confrontation avec un bilan à l’avantage du Brésil qui s’est imposé depuis le 17 Août 1930 date de la première rencontre à 13 reprises concédant deux défaites en 1959 et 1998 la dernière rencontre s’étant déroulée en 2001 avec une victoire brésilienne par 2 à 1 (Ronaldinho et Euller).

Mais demain à Gerland le Brésil devra s’imposer très vite pour éviter de laisser des forces et faire tourner son effectif en vue du choc de ce groupe qui aura lieu le 23 au stade Geoffroy Guichard de St Etienne face à la Turquie.

Autres Articles