• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Wendel: "Mr Triaud a été le meilleur président que j'ai connu"

Les deux anciens joueurs de Bordeaux sont unanimes
Reuters
Après le départ surprise de Jean Louis Triaud de son poste de président des Girondins de Bordeaux, Sambafoot a interrogé deux joueurs qui ont bien connu le président, Henrique et Wendel.

Que pouvez-vous nous dire sur Jean Louis Triaud après plusieurs saisons passées sous sa présidence à Bordeaux ?

Henrique: Tout s’est toujours bien passé avec lui comme président, dès mon arrivée au club je ne parlais un mot de français mais lui est tout de suite venu vers moi. Cela m’a un peu surpris de voir un président proche de ses joueurs, lorsque je jouais à Flamengo, il y avait les joueurs d’un côté et le président de l’autre. J’ai vraiment apprécié Mr Triaud et chaque saison qui passait, nous nous entendions de mieux en mieux, il prenait des nouvelles de tout le monde pas seulement les joueurs mais le staff et les gens qui travaillaient au quotidien au club. Une fois, j’étais au centre-ville avec mes parents qui venaient pour la première fois à Bordeaux et j’ai rencontré le président, nous avions discuté un moment ensemble. Mon père, par la suite m’a demandé qui c’était et quand je lui ai dit que c’était le président de Bordeaux, il était surpris car il avait été très sympa et courtois, je lui avais dit qu’il était spécial et j’espère, à son âge, pouvoir lui ressembler un peu.

Il ne faisait aucune différence entre les joueurs, les salariés du club ou autres, il traite les gens de la même façon, c’est pour cette raison que je l’apprécie beaucoup. J’ai été surpris par son départ, en tant que supporter de Bordeaux, je trouve qu’il a fait du très bon travail avec des titres alors que c’est un club qui ne fait pas venir de grandes stars mais qui sait bâtir des équipes de qualités. Il a su faire venir Ricardo, il a donné une opportunité à Laurent Blanc et durant ces années nous avions su rivaliser avec un très grand club qui était Lyon. Je crois que Bordeaux commence aussi à travailler pour l’avenir avec des jeunes joueurs qui ont de la qualité et que cette équipe à terme aura la possibilité de se battre avec les Monaco, Paris ou Lyon. Mais sur le départ de Mr Triaud, je pense qu’il a dû se passer quelque chose qui ne lui a pas plu et il a pris sa décision, avec lui il n’y a pas de demi-mesure. En tant que supporter, je suis triste de le voir partir.

Wendel: C’est pour moi le meilleur président que j’ai pu connaître dans ma carrière, vraiment. Il a toujours été correct, simple, discret quand il le fallait. Dans les bons moments comme dans les plus difficiles, il trouvait toujours les mots justes, je ne peux que lui dire chapeau que ce soit comme président ou même comme personne, il a connu beaucoup de réussite dans sa vie au club et en dehors du club. J’ai appris cette nouvelle un peu par hasard, c’est ma femme qui avait vu, ensuite je me suis renseigné et j’ai vu cela. J’ai pu voir aussi sa conférence de presse avec le nouveau président et c’était intéressant de l’entendre évoquer son départ. Je suis toujours confiant pour Bordeaux même s’il part maintenant, je pense qu’il donnera encore quelques conseils pour les prochains mois et aussi pour le futur mercato, il ne partira pas du jour au lendemain.

Il a dit qu’il aura du temps pour partir en vacances, j’espère qu’il viendra au Brésil comme ça on pourra boire un verre avec Fernando (Menegazzo) et parler de nos belles saisons à Bordeaux. Je me rappelle qu’il prenait des nouvelles de tout le monde que ce soit les joueurs ou ceux qui travaillaient au club, ils voulaient savoir si nous allions bien, si nous avions besoin de quelque chose, il était très attentionné et c’est pour cette raison que je pense que ce sera une perte pour le club mais c’est la vie, il va passer le relai. Il était proche aussi des sud-américains avec Fernando, Cavenaghi, Alonso, Jussiê même avec les entraîneurs comme Ricardo. Il y avait toujours du respect, on savait aussi que chacun était à sa place, il restait le président mais il a toujours rendu les choses simples, c’était formidable.

Etes-vous confiant concernant l’avenir de Bordeaux ? Et pensez-vous que les Girondins peuvent accrochez une place européenne cette saison?


Henrique: Pour moi, Mr Triaud a aussi prévu de laisser le club entre de bonnes mains même si c’est toujours compliqué au début quand il y a un changement. Ils auront besoin d’avoir des résultats mais aujourd’hui Bordeaux est dans une bonne situation, le club ne se bat pas pour la relégation, il est à la lutte pour l’Europe, il y a une bonne équipe et donc il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Je crois que oui pour la qualification, d’autant plus qu’il y aura une confrontation directe avec Marseille à Bordeaux, on sait que c’est trois points garantis (rires), enfin je l’espère mais depuis plusieurs semaines, ils jouent bien, ont acquis de l’expérience et ont la possibilité de se qualifier pour l’Europe.

Wendel: Je vois Bordeaux finir entre la cinquième et la sixième place, à mon avis ils ont manqué un peu la première partie de la saison, là ça va beaucoup mieux depuis janvier, ils jouent bien, tous les joueurs ont aussi élevé le niveau de jeu, ils réalisent vraiment une deuxième bonne partie de saison.  

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next
    Boutique Brésil

    Le forum Foot


    To the top