• Fluminense
  • Atlético Mineiro
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Náutico
  • Coritiba
  • Flamengo
  • Cruzeiro

Diego Rigonato en plein rêve

L'ailier gauche réalise une saison pleine avec son club -
Stade Reims
Arrivé cet été à Reims en provenance de Tours, Diego Rigonato a réalisé son rêve : évoluer en Ligue 1. Pourtant, tout n'a pas été linéaire pour le milieu offensif brésilien avant de rejoindre l'élite du football français.

«Tout jeune déjà, mon rêve était de jouer en Ligue 1, en France. C'était l'un de mes objectifs prioritaires. La France est un pays que j'aime beaucoup. Je suis très heureux que le Stade de Reims et Tours aient trouvé un accord et bien sûr très content d'être ici». Des paroles enjouées signées Diego Rigonato lors de son arrivée en Champagne l'été dernier. Le milieu offensif brésilien a donc réalisé son rêve en rejoignant la Ligue 1 en août.

Pourtant, avant de pouvoir évoluer au sein de l'élite du football français, le natif d'Americana a transité par la Hongrie, au Honved Budapest. Après quatre ans à parfaire sa formation dans des équipes de son pays natal (São Paulo, Inter Club Korea et Itararé FC), il tente sa première expérience européenne dans la capitale hongroise en 2006. «C'est là où j'ai atterri après un essai en Italie à Sangiovese, avoue celui qui adore les pâtes au saumon. Ce n'est pas la destination la plus agréable, il faisait froid. La langue était difficile, mais je me suis aguerri là-bas».

Le Sud-Américain finit par s'acclimater et inscrit 14 buts en 94 matches jusqu'en 2010. Ensuite, direction la Ligue 2 et plus précisément Tours. Le manager tourangeau, Max Marty, raconte comment il a repéré Diego :«Je venais voir Guie Guie et finalement on a pris les deux». Cet inconditionnel de Ronaldo et Ronaldinho savoure son arrivée en France : «Au Brésil ou en Hongrie, je regardais la Ligue 1 et même si je signais en Ligue 2, j'étais content de me retrouver dans ce pays».

Courtisé par Valenciennes et Sochaux

Le choix de Max Marty est payant. Sous les ordres de Daniel Sanchez pendant une saison, le Brésilien explose et devient l'un des meilleurs joueurs de Ligue 2. Quatorze buts et 70 rencontres plus tard, Diego Rigonato Rodrigues tape dans l'oeil de plusieurs formations de l'élite. «C'est un joueur rare et il était temps qu'on trouve le bon deal pour lui. Beaucoup de recruteurs ont fait preuve de mépris à son sujet. Quand je vois le recrutement de certains, ça me fait marrer», explique Marty. Valenciennes et Sochaux sont aux aguets mais c'est finalement Reims qui emporte le morceau.

Sa rapidité, sa puissance, sa vélocité, sa bonne frappe du gauche et son habileté sur les coups de pied arrêtés lui confèrent rapidement un statut de titulaire dans le onze rémois. Ses débuts sont prometteurs avec trois buts lors de ses quatre premiers matches contribuant au très bon début de saison du promu champenois. Et puis, à l'instar de son équipe, il est peu à peu rentré dans le rang.

Les difficultés de sa formation ne l'ont pas empêché d'être abondamment utilisé. Depuis l'entame de cet exercice 2012-2013, Diego a disputé 24 rencontres, trouvé le chemin des filets à trois reprises et délivré une passe décisive. Des statistiques forcément perfectibles pour un joueur de sa qualité. Mais pas de quoi faire perdre sa joie de vivre communicative à celui que Max Marty dépeint comme «très sociable, toujours souriant et d'humeur égale». Ce n'est pas la modeste 16e place de Reims qui va lui gâcher son rêve éveillé.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next

    Le forum Foot


    To the top