• Atlético Mineiro
  • Fluminense
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Sport
  • Palmeiras
  • Atlético PR
  • Chapecoense
  • Ponte Preta
  • Avai
  • Cruzeiro
  • Flamengo
  • Figueirense
  • Goias
  • Coritiba
  • Joinville

Demetrius Ferreira: "Scolari sait se faire respecter par ses joueurs"

Malgré la défaite face à l'Angleterre Scolari reste le meilleur entraineur possible pour l'ancien marseillais
Action Images
L'ancien défenseur de l'OM, Demetrius Ferreira est revenu pour Sambafoot sur la situation de Palmeiras et sur les chamboulements intervenus au sein de la Seleção depuis la fin de l'année dernière.

Palmeiras a débuté l’année avec un renouvellement de sa direction et l’arrivée d’un nouveau président qui a procédé à un grand ménage dans le club. Etait-ce la bonne décision ?

On l’imaginait facilement par rapport à la situation du club, il fallait du changement après une saison dernière catastrophique. On savait que de nouvelles personnes allaient arriver. Maintenant à savoir si c’est la bonne décision, seul le temps nous le dira avec les résultats de l’équipe.

Durant cette période, la venue de Riquelme était au centre des débats et au final, il n’est pas venu. Vous à titre personnel,  avez-vous cru à cette possibilité?

Ici, on en parlait souvent dans les journaux, à la télévision même si les négociations s’étaient réalisées avec l’ancienne direction. Dès qu’il y a eu le résultat de l’élection, tout le monde attendait de voir si le nouveau président allait poursuivre sur cette voie mais on a vu que non. Moi personnellement je ne l’aurais pas pris non plus pour la simple raison qu’il est trop cher même si Palmeiras va jouer la Libertadores. Ils peuvent trouver d’autres joueurs d’un niveau comparable moins cher et surtout ils disposent déjà d’un meneur de jeu en la personne de Valdivia. Je ne pense pas que ce soit dans ce secteur de jeu que Palmeiras a besoin de se renforcer à ce jour.

Palmeiras a su conserver son buteur Barcos mais il apparait bien seul dans cette équipe pour viser la remontée en Série A, non ?

C’est vrai que la saison dernière, c’était le joueur référence de cette formation, c’était le meilleur buteur. Aujourd’hui tout va dépendre des dirigeants sur les renforts qu’ils vont prendre pour accompagner et entourer Barcos. Mais c’est vrai qu’en attaque, il est aujourd’hui seul.

Palmeiras va jouer la Libertadores en même temps que la Série B, n’est-ce pas une difficulté de plus pour l’objectif du club à savoir remonter tout de suite en première division ?

Franchement,  je ne pense pas car d’autres formations de Série A disputeront aussi cette Libertadores et joueront  le titre donc c’est compatible. Ce sera aussi difficile pour Palmeiras que pour São Paulo, Santos ou encore le Corinthians.

Luis Felipe Scolari a livré sa première convocation et disputera son premier match mercredi face à l’Angleterre. Que pensez-vous de cette Seleção ?

Je pense que c’est une bonne sélection avec le retour de plusieurs joueurs expérimentés, ce qui est parfait pour entourer les jeunes. Là aussi il faudra lui laisser du temps pour juger cette équipe. Mais je pense que c’est le coach idéal aujourd’hui pour le Brésil avec Carlos Alberto Parreira. C’est un groupe que l’on attendait avec des joueurs comme Luis Fabiano, Fred et même Julio César dans les buts. C’est important d’avoir des joueurs avec cette expérience dans le groupe.

Et le retour de Ronaldinho?

En début d’année dernière, il n’état pas très bon et ne méritait sans doute pas d‘être pris en Seleção mais ensuite il s’est réveillé avec l’Atlético-MG. On savait que Scolari comptait sur des joueurs de son calibre et qu’il y avait de grandes chances de le voir dans cette sélection. Maintenant, s’il reste sur le même niveau qui était le sien la saison dernière, il aidera beaucoup la Seleção.

En fin d’année, la CBF a donc décidé de se séparer de Menezes pour le remplacer par Scolari. Quelle est la plus grande différence entre ces deux techniciens ?

Déjà en termes d’expérience, le dernier titre de champion du monde du Brésil c’est lui qui l’a remporté. De plus c’est un technicien qui s’est se faire respecter par ses joueurs et sait les motiver. Mais encore une fois attendons de voir les résultats pour dire si c’était le bon choix.

Un petit mot sur le début du Paulistão et des prestations de Neymar déjà en grande forme.

Je pense qu’il peut faire mieux que la saison dernière, à chaque nouvelle année, il va engranger de l’expérience et techniquement il sera toujours aussi bon. Il a déjà bien commencé, mieux que l’année passée donc tout est possible avec lui. Aujourd’hui, c’est lui le joueur référence au Brésil.

Thiago Silva sera absent face à l’Angleterre mais dans cette Seleção, qui faut-il lui associer ?


C’est une question que tout le monde se pose ici au Brésil, Scolari va faire quelques essais avant le Mondial  pour voir le coéquipier idéal. Mais il y en a pas mal. Moi j’aime beaucoup Cris qui est revenu à Grêmio, Luisão du Benfica ou encore Leandro Castan, qui malgré sa jeunesse est très bon.

Les jeunes brésiliens se sont fais sortir au premier tour de la Copa América, comment expliquer cette désillusion ?

C’est assez difficile à expliquer  car il y a deux ans ces jeunes étaient champions du monde avec la génération de Lucas et cette fois-ci, ils sont passés à côté mais cela peut arriver. Malgré cet échec, il y a des bons joueurs dans cette équipe et certains feront une bonne carrière. Mais c’est vrai que c’est rare de voir une équipe brésilienne sortir aussi tôt dans cette compétition.

Lucas Mendes s’affirme de plus en plus à Marseille et est devenu titulaire depuis plusieurs semaines, un petit mot sur lui.

C’est bien de voir des brésiliens qui marchent à Marseille car ça reste mon club de cœur en France et j’espère vraiment qu’il puisse faire une belle carrière à l’OM.

Et professionnellement, vous avez débuté vos activités au sein de la ville de Barueri ?

Tout à fait cela fait un mois que j’ai intégré mon nouveau poste au sein de la ville, je travaille avec Paulo Sergio (ancien joueur du Bayern Munich) qui est le secrétaire des sports. Il y a beaucoup de choses à faire. J’étais en Suisse il y a une semaine avec Paulo Sergio pour promouvoir notre ville et nos installations sportives modernes où on a rencontré aussi Christian Karembeu et on a pu lui parler de notre projet.  Pour la Coupe du Monde, la ville de Barueri peut très bien accueillir et recevoir une sélection, il y a tout ce qu’il faut pour que tout se passe bien.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next

    Le forum Foot


    To the top