• Fluminense
  • Atlético Mineiro
  • Grêmio
  • São Paulo FC
  • Corinthians
  • Internacional
  • Vasco da Gama
  • Santos FC
  • Náutico
  • Coritiba
  • Flamengo
  • Cruzeiro

Copa América Sub20 : Le Brésil doit s’imposer

Ademilson et ses coéquipiers n'ont plus le droit à l'erreur -
Action Images
Après l'élimination surprise de l'Argentine hier, le Brésil joue aussi sa peau ce soir dans cette Copa América face au Pérou. Une victoire est quasiment obligatoire pour les jeunes brésiliens.

La première grande sensation de cette Copa América de la catégorie juniors, est venue hier dans la nuit, du Stade Malvinas Argentinas e Mendoza, avec le premier succès de l’Argentine face à la Colombie. Une victoire qui au final s’est avérée insuffisante et a éliminé la petite Albiceleste de la compétition organisée à domicile et qui était favorite pour le titre.

Une élimination qui devra réjouir les brésiliens qui joueront cette nuit à San Juan leur avenir dans cette compétition face au Pérou. Car jusqu’à cette ultime rencontre, le Brésil n’affiche qu’une victoire acquise sur pénalty face au Venezuela, un nul heureux contre l’Equateur et une défaite logique face à l’Uruguay. Mais au-delà de ce bien maigre bilan, c’est le jeu déployé par les Canarinhas, si toutefois on peu qualifier les prestations brésiliennes de jeu, tellement cette équipe s’est montrée fragile en défense encaissant quatre buts dont trois face à l’Uruguay, dans le même temps les attaquants plus que discrets ont inscrits le même nombre de buts, grandement aidés sur la moitié par des fautes adverses, quant aux milieux de terrain, ils ont été tout simplement transparents.

Un Brésil qui va jouer son dernier va-tout face à une formation péruvienne pointant grâce à une meilleure différence de buts juste devant la mini Seleção. Désormais les jeunes pousses en herbe brésiliennes ne peuvent plus se cacher et devront augmenter leur volume de jeu tout en se montrant solide défensivement. Les questions que tous les supporters se posent, cette équipe, est-elle capable de prendre le jeu à son compte et asseoir une large domination, laquelle devra se vérifier également au tableau d’affichage, la seconde peut-elle conserver un résultat sans à avoir à trembler jusqu’au coup de sifflet final, ou de se faire coiffer sur le poteau comme cela est arrivé face à l’Uruguay.

Espérons qu’Emerson Avila aura su trouver les mots justes pour motiver ses jeunes joueurs qui ont certainement individuellement du talent mais collectivement jusqu’à présent rien de consistant, il faudra montrer que le Brésil n’est pas mort et est capable de réagir comme savent le faire les grandes nations de football.

Les Canarinhas en tête

Cela n’échappera à personne, à la lecture de l’histoire des confrontations entres les deux équipes, le Brésil est en tête avec  douze rencontres qui se sont soldées par 7 victoires pour 2 nuls et 3 défaites, 27 fois les Brésiliens ont trouvé le chemin des buts péruviens, avec deux gros scores, 5 à 1 en 1987 et 6 à 0 en 1999. Le Pérou  a remporté sa première victoire en 1958, 2 à 1, son second 1 à 0 en 1971 et le dernier sur le même score en 1975.

Une issue heureuse ?

Autant dire que sur le plan comptable, le Brésil est dominateur et devrait logiquement l’emporter, mais voilà au moment du coup d’envoi le Pérou est devant et un nul lui suffirait pour valider son billet pour le tour final et pourquoi pas tenter d’aligner une quatrième victoire et renvoyer le Brésil à la maison, alors il reste aux joueurs d’Emerson Avila, de se montrer adroits dans le dernier geste et de conserver la cage de Luiz Gustavo inviolée. Tout le Brésil aura les yeux rivés sur le petit écran et priera pour qu’enfin ces Canarinhas montrent autre chose qu’un football brouillon, et valide grâce à un succès un billet pour la seconde phase avec à la clé, un nouveau titre et un billet pour le mondial en Turquie. Mais il faut se montrer patient et prier pour que tout se passe pour le mieux pour Emerson Avila et ses jeunes en devenir.

 
 

Dernières Actus.

  • Toutes
  • Seleção
  • Clubs
  • Transferts
prev
    next

    Le forum Foot


    To the top