La selecao: diagnostic et perspectives

Discussions autour de notre Seleção pentacampeão

Modérateurs: Fred, Adriàno

La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar Marco2 » 08 Juillet 2018, 22:12

Après la défaite de vendredi beaucoup de choses ont été dites. Mais quelques jours après, les idées peuvent se décanter et se décanteront encore, avec le recul et le contrôle de la déception.
Il est temps ici de s’exprimer de manière moins spontanée et aussi penser à l’avenir. D’abord, ça aide à surmonter le moment et ensuite, le Brésil a un avenir possible, pourvue que ce Brésil 2018 soit un peu l’Allemagne 2006, ou la France/Belgique 2014, voir des Brésil 1990 et 1998 qui ont échoué pour mieux assurer leurs victoires.
On peut revenir loin dans les causes de l’échec. L’Europe a sans doute fait un pas un avant, alors que le football africain est en déshérence, l’asiatique se porte à peine mieux et le football sud américain, clairement en recul.
On peut aussi se demander si la CBF a suffisamment agit en 4 ans : calendrier, structure des clubs, formations joueurs et entraineurs . La CBF qui est restée dirigée longtemps par un type qui ne pouvait sortir du pays sous peine de se faire emprisonner et qui a succédé à un autre type qui s’est lui-même fait emprisonner.

Il faut donc revenir aux causes immédiates et pour les admettre, il convient d’abord d’écarter ce qui ne relève pas de la faute de ce groupe brésilien.
D’abord, l’adversaire. Vous vous demandez pourquoi on a perdu ? C’est simple : Lukaku meilleur attaquant de premier league à Manchester, Hasard, Star de Chlesea, De Bruyne star de Manchester City, Courtois gardien confirmé depuis plusieurs saisons parmi les meilleurs, les défenseurs cnetraux sont incontournables en premier league. A part Meunier Chadli et peut être Fellaini, la Belgique est composée de joueurs confirmés, « ballondorizables ». Regardez nous : des joueurs confirmés, mais aussi des gars qui sont soit des second couteaux (Wilian à Chelsea, paulinho au Barça), soit des joueurs dispensables et trop jeunes (Jésus), soit des jeunes qui n’ont brillés qu’une saison (Alisson).
EN valeur sure on avait quelques bons, mais pas au-delà de COutinho, Neymar, Casemiro, Miranda, Silva, Marcelo, Filipe Luis.

Donc oui la Belgique était déjà au dessus sur le papier. Donc bravo à cet adversaire qui devrait emporter la CM si elle se trouve une vraie équipe.
Ensuite, quelque soit l’équipe mise sur le terrain, aucune n’a de garantie de gagner à partir des quart de finale….C’est le foot !!!! On aurait pu perdre en finale de 94 ou encore face à la Belgique ou ‘l’Angleterre en 2002. Le Brésil s’est battu et a eu toutes les occasions pour marquer, mais parfois le foot est ainsi.
Peut être que la différence entre une victoire ou une défaite face à al Belgique, c’est juste Casemiro/Fernandinho….C’est peut être aussi uen différence de 5 centimètres sur la première occasion de THiago Silva.

Enfin, Si on se souvient du Brésil de 2014 jusqu’en 2016, la selecao est quant même bien mieux. Elle-même bien mieux qu’en 2010, voir même qu’en 2006 (malgré ses joueurs).
Il y a eu un vrai bon boulot, le retour d’une vraie mentalité et de bonnes idées ci et là. Cela grace à Tité. Il n y a pas à se demander s’il est un grand entraineur, car en réalité, c’est déjà rare que le Brésil ait un entraineur tout court.

Pour autant il ne faut pas se leurrer des erreurs ont été faites :
-Tité a mal négocié stratégiquement ce match car l’entraineur belge avait modifié sa composition et son organisation.
-Tité a peut être mal négocié le cas Neymar, même si ce n’est pas son père non plus.
-Tité a commis des erreurs dans les convocations : je l ai montré plus haut , il a sous estimé l’écart que sépare un joueur de club moyen (brésilien ou non) et une star incontestée. Il n a peut être pas toujours appelés les meilleurs et certains ont sans doute eu quelques « préférences » non justifiées.
-préparation physique discutable : Fred, Douglas Costa, Danilo, Augusto, Marcelo….Blessés un moment ou un autre.
-Il a commis des erreurs dans certaines titularisations : Filipe Lui, Firmino…
-Au-delà de Tité il y a eu des défaillances individuelles : Neymar a eu ses soucis de comportement et une reprise mal pensée. Paulinho/Jésus étaient les grandes stars des qualifications, puis plus rien à la coupe.
Pour Jésus c’est assez incompréhensible car on se sera tous demandé ou était passé le joueur merveilleux qu’on a connu il y a un an et demi. Un début de réponse : Tité a lâché son 3ème milieu défensif pour Wilian et depuis Jésus ne marque pas ;…Mais se retrouve avec de bonnes stat dans la récupération du ballon !!!!! on a donc eu un avant centre …qui n a pas eu le loisir de jouer vraiment avant centre !!! C’est aussi une des causes des défaillances de Paulinho qui n a pas pu évoluer comme il aime.

Quant à l’avenir : la CBF, les joueurs, les spécialistes et une grande partie du public veulent continuer avec Tité. Après tout son boulot n’est pas totalement à jeter, le Brésil a besoin de continuité comme Low ou Deschamps, et on pourrait avoir pire que lui.
Preuve qu’il faut respecter Tité et qu’il a quant même des compétences et un lien appréciable avec tous.
On verra mais certains sites laissent entendre que la CBF veut maintenir Tité…avec moins de liberté.
Mais le plus important de tout, c’est que cette commission technique analyse bien et tire les bonnes conséquences de cette coupe. Il ne s’agira pas de dire « j ai fait les bons choix mais j ai pas eu de chances »

Reste la question des joueurs.
Si les choses ne se sont pas mal passées en interne, la base de la selecao serait sans doute celle-ci : ALisson, Ederson, Alex Sandro, Marquinhos, Danilo, Casemiro, Coutinho, Douglas Costa Neymar, Jesus, Firmino.
Peut être donnera t il un an ou deux de plus à des joueurs comme Wilian, Marcelo, mais c’est à voir.
Devraient s y greffer des joueurs assez expérimentés comme Fabinho, Allan, Wendell Wallace, Felipe Anderson, Neto, Jemerson et quelques autres.
Puis pourraient être greffés certains jeunes. Une partie commence à émerger en Europe et n’étaient déjà pas loin d’une convocation : Malcolm, Neres, Richarlisson.
Enfin, pourraient avoir une chance, les jeunes pouces, avec lesquels il faudra être TRES prudent car ils n’ont rien prouvé. Le mieux placé est Paqueta, car il était sur la liste complémentaire, mais il y a vinicius junior qui est réputé être le « meilleur » espoir, ou Arthur, Paulinho qui vont se montrer en Allemagne et en Espagne. Je mets aussi une pièce sur Lyanco, défenseur du Torino qui a montré beaucoup de talent cette année, mais qui a été perturbé par les blessures.
Reste à croiser les doigts que certains d’entre eux, jeunes, moins jeunes, ou anciens s’imposent ou se maintiennent au plus haut niveau européens.
En clair, que nous aussi nous puissions nous pointer avec « nos propres » : hasard, De Bruyne, Lukaku, Courtois, Alderwerheid….
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
Marco2
Hexacampeão
Hexacampeão
 
Messages: 2127
Inscrit le: 09 Mai 2011, 23:07
Localisation: Suresnes

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar frankinho » 11 Juillet 2018, 19:31

On lit beaucoup de choses sur ce forum et pas mal de choses intéressantes.
Les raisons de la défaites sont multiples. Déjà perso je considère (même si ça me réconforte pas ) que les meilleures équipes et les meilleurs joueurs ne sont plus en compétition. ça c'est clair.
Sur cette coupe du monde, c'est clairement les équipes qui défendent le mieux et qui bétonnent qui sont encore là (même si angleterre et croatie ne sont pas tombées sur des grosses nations).
Voir la France jouer me donne par moment la nausée. C'est la tactique barbelés (avec il faut le reconnaître des bons joueurs en forme au bon moment et un gardien au sommet de son art).
On parle d'erreurs tactiques de Tite (c'est sûr qu'il y en a eu) ou d'inexpérience mais combien de phases finales a joué Deschamps avant d'arriver en finale ? La France a gagné en 1998 alors qu'elle était loin d'être la meilleure équipe, la Grèce l'euro 2004, le Portugal l'euro 2016, l'Italie de 1982, etc

Concernant le Brésil, il ne faut vraiment pas tout jeter car il y a vraiment eu des choses positives dans cette CDM, et sur ce match, certes il y a eu des erreurs défensives, de placement, des joueurs pas en forme (Neymar et Marcelo totalement hors de formes), des joueurs pas au niveau (Willian au 1er tour et surtout contre la Belgique) et des choix discutables, mais c'est surtout au niveau du réalisme que nous avons pêché. (un nombre de tirs, d'occasions, de passes, de passes réussies, la possession de balle largement supérieurs à cette belle équipe belge, sans parler du péno scandaleusement non sifflé sur gabriel jesus).

Après je trouve qu'on tombe un peu trop facilement sur Gabriel Jesus. Ok, il n'a pas marqué, mais franchement le jeu de la seleçao ne l'a pas vraiment mis en avant. Combien de ballons exploitables ? Il n'a que 21 ans et n'est véritablement avant-centre que depuis sa signature à City. Avant il était milieu off/ ailier.
Casemiro s'est longtemps retrouvé indésirable, ou talent gâché, avant d'exploser (alors qu'on l'attendait plus) au real. Même chose pour Miranda qui a souffert à Sochaux et qui pour moi a été un des tous meilleurs à son poste lors de cette CDM. Tout va très vite dans le football.

Aussi, j'ai lu un post sur le fait que nous n'avons pas le même talent en attaque que le le trio de 2002. certes, mais surtout pas la même expérience. Car Rivaldo et Ronaldo avait une sacrée expérience cette année-là, et avaient beaucoup appris des échecs précédents. Espérons que ça soit la même chose pour les jeunes coutinho et gabriel jesus.
Concernant l'avenir, il faut absolument que Tite lance dès maintenant des jeunes (et bons) joueurs. De nombreux noms circulent déjà et sont assez rassurant quant aux potentiels des joueurs annoncés. Arthur, Paqueta, Malcom, Neres, Rodrygo, Alex sandro, Paulinho (bayer leverkusen) etc...
il y a aussi le latéral droit dodo du shakhtar, Danilo barbosa (qui vient de signer à Nice et qui a un très gros potentiel en 6),
et il faut garder la confiance pour certains : casemiro, coutinho, douglas costa, neymar, marquinhos, les deux gardiens,
Pour moi le plus gros chantier reste le milieu de terrain qui doit retrouver la supériorité technique, la possession face aux autres équipes.

Le cas Neymar : très clairement il n'était pas au niveau physique pour une telle compétition et ça nous a fait très mal. c'est un joueur qui peut faire (et qui nous a fait) gagner des matches à lui-seul.
Là on sentait bien que ses coups de rein, ses feintes avaient souvent du mal à passer. En plus il a clairement été la cible de ses adversaires, a subi de nombreuses fautes.
Comme beaucoup, j'ai trouvé sa mentalité pas vraiment bien. il a trop gardé le ballon lors des premiers matches, il a souvent cherché la faute alors qu'il y avait des solutions et ses plongeons et intempestifs ont surmotivé les adversaires, braqué les arbitres, et donné une très mauvais image.
Il a clairement une revanche à prendre par rapport à ça. Là il faut qu'il s'attende à en prendre encore plus plein la tête dans tous les stades où il va jouer.

Perso, j'y crois pour l'avenir. Le débat sur la supériorité supposée de l'Europe me parait compliqué. La plupart des meilleurs joueurs sud américains jouent en Europe. Ils sont nombreux. S'ils étaient moins bons, les grands clubs ne viendraient pas les chercher. Par contre il est clair que les sélections sudaméricaines ne sont plus la priorité pour les joueurs, ni pour les formateurs.
Le point positif est que le Brésil n'aura pas 4 ans de matches amicaux
Avatar de l’utilisateur
frankinho
Bicampeão
Bicampeão
 
Messages: 266
Inscrit le: 14 Mai 2011, 19:30

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar Marco2 » 12 Juillet 2018, 13:16

Hello frankinho.

Niveau expérience, on avait quant même Thiago Silva-miranda-Neymar-Wilian, marcelo et quelques autres . je suis pas sur que el Brésil ait été naif ou fauté par inexpérience.
Sauf peut être au niveau d'Alissson qui fait un peu la même coupe du monde que Taffarel en 90: il lui manque l'expérience de garder les buts d'une équipe qui concède peu d'occasion. le gardien doit savoir répondre pile poil à se squelquies rares moments. Pas évident pour un gardien habitué à subir 50 tirs par mtch avec uen défense centrale aux fraises à la Roma.

En revanche, oui le réalisme devant le but c'était pas ça, car il nous manque un attaquant à 30 buts par an dans un grand championnat.

Les Coutinho/Neymar ou encore Paulinho ou wilian ont toujours eu une part de "vendage"

Evidemment, il y a le cas Gabriel jésus qui est les eul autre joueur a avoir manqué de bouteille avec Alisson, selon moi. En fait en un an, il s'est fait écraser par la pression à City et la pression en selecao. On dira qu'il manque de mental, ce qui n'est pas faux, mais il faut aussi réaliser qu'il a 20 ans. Difficile pour lui de prendre à bras le corps le poste de n°9. Enfin, tu l as dit, Tité lui a donne beaucoup trop de consignes défensives, mais pas que. Comme disait un commentateur brésilien, à partir du moment ou il ne marquait pas et que rien ne fonctionnait aussi, il s'est peut être décidé à aider l'équiped 'une autre manière.
Maintenant, à quoi ça tient? S'il obtient les péno qu'il mérite et met sa tête sous la barre contre le Costa Rica on aurait peut être eu un joueur "libéré".Ca n aurait pas été la même.

Mais il est clair, que ce qui nous a manqué, ce sont les quelques buts de gabriel Jésus, qu'il aurait du mettre comme un n°9 brésilien qu'il est (je compare pas avec Girou qui ne marque pas plus, mais qui est en finale...c'est le nouevau Givarch).

Jésus comme neymar ont un pari important et très difficile pour l'avenir: se remettre de cette coupe du monde.
Neymar risque de vivre avec son image jusqu'à ce qu'il gagne la CM (s'il la gagne), alors que cette coupe a peut être "tué" Jésus pour un bon moment. En tous cas il doit réagir sous peine d'être vite mis de côté par Guardiola qui ne deconne pas vraiment avec les performances des joueurs.
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
Marco2
Hexacampeão
Hexacampeão
 
Messages: 2127
Inscrit le: 09 Mai 2011, 23:07
Localisation: Suresnes

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar ronaldo95 » 12 Juillet 2018, 14:05

Hey marco detend toi lol
Ca sert a rien de faire des romans pr dire 100 fois la meme chose...
On vient de perdre ya le temps on.verra bien comment on va se reconstruire
Mais quand tu vois la defense de la.croatie avec vida notament... tu te dis ta pas.besoin davoir que des grand nom dans des grand club c est pas comme ca qu on gagne ca se joue pas sur le papier...
Faut des mecs qui donnent tout pour leur pays et qui mouillent le maillot
ronaldo95
Hexacampeão
Hexacampeão
 
Messages: 1315
Inscrit le: 18 Octobre 2012, 14:08

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar ronaldo95 » 12 Juillet 2018, 14:11

Serieu a tt les mecs qui senflamment.
Respirez 5 mn et penser a
Barbosa
Pato
Ganso
Lucas
Bernard
Damiao
Neilton
Ect etc.... ca va mieu?? Maintenant lsisser du temps et on verra
ronaldo95
Hexacampeão
Hexacampeão
 
Messages: 1315
Inscrit le: 18 Octobre 2012, 14:08

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar Gaussar » 12 Juillet 2018, 14:33

Le coeur du jeu c'est le milieu. De bons milieux relayeurs et créatifs peut suffire même avec des chevreaux comme G.Jésus devant. C'est le fer de lance du joggo bonito. C'est pour cela que je ne souhaite pas voir Tite continuer. Ramener des Chinois ou ex chinois c'est incroyable. Paulinho est renvoyé en Chine à peine arrivé au Barca. C'est révélateur du niveau du joueur. Renato Augusto un presque croulant. Fernandinho très médiocre creativement parlant. Casei juste pour ratisser. Voici mon équipe (sauf la défense où on n'a pas trop de soucis à avoir): Caseimiro en milieu def en pointe basse du losange Wilian et Moura en relayeurs, Coutinho à la pointe haute du losange, Neymar et Firmino devant.
Gaussar
Bicampeão
Bicampeão
 
Messages: 154
Inscrit le: 20 Février 2014, 10:50

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar Gaussar » 12 Juillet 2018, 14:39

De tous ceux que tu as cité Ronaldo, seul Moura évolue dans un grand club , un grand championnat( le plus grand actuellement) et en LDC.
Gaussar
Bicampeão
Bicampeão
 
Messages: 154
Inscrit le: 20 Février 2014, 10:50

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar Gaussar » 12 Juillet 2018, 14:45

Et ne pourrait on pas reconvertir D. Costa en attaquant axial comme l'Angleterre ou City avec Sterling?
Gaussar
Bicampeão
Bicampeão
 
Messages: 154
Inscrit le: 20 Février 2014, 10:50

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar ronaldo95 » 12 Juillet 2018, 15:29

Gaussar
Au milieu de terrain il faut des cerveaux des mecs qui fassent jouer lequipe
Ce qui nest pas le cas de lucas ou willian.
Quand tu vois les.grandes nations comme la france croatie espagne allemagne... il ya 2 top milieu un travailleut et un relanceur (kante pogba. Rakitic modric. Koke iniesta. Khedira kroos.
Ce qu il faut au brésil c est trouver le compère de casemiro.
Il faut densifier le milieu de terrain avec un vrai milieu autre que paulinho et augusto
ronaldo95
Hexacampeão
Hexacampeão
 
Messages: 1315
Inscrit le: 18 Octobre 2012, 14:08

Re: La selecao: diagnostic et perspectives

Messagepar ronaldo95 » 12 Juillet 2018, 15:34

Si tu as deja 2 milieu qui pensent premierement a proteger la defense. A relancer proprement ca equilibre lequipe...
Devant on aura tjr des artistes pour faire.le taf mais il faut que les ballons leur arrive dans.les meilleurs condition et.que surtout on maintienne une cohesion de jeu.
Les point faible.du bresil.ont ete comme d hab les lateraux et le mental...
ronaldo95
Hexacampeão
Hexacampeão
 
Messages: 1315
Inscrit le: 18 Octobre 2012, 14:08

Suivant

Retour vers La Seleção

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités