Ils l’ont snobé ! Souvenez-vous de ces joueurs qui ont décliné une convocation pour la sélection brésilienne.

Diego Costa, Rafinha... pourquoi ont-ils refusé de porter le maillot jaune ?

Pour la grande majorité des joueurs brésiliens, défendre les couleurs de l’équipe nationale est un véritable rêve. Mais, d’un autre côté, nous avons aussi eu des cas de footballeurs qui ont snobé la convocation et ont décidé de suivre une autre trajectoire de carrière.

Dans cet article, Sambafoot passe en revue les principaux cas de joueurs qui ont refusé le maillot jaune et perdu l’opportunité de jouer pour la seule équipe de football de la planète qui a remporté cinq fois la Coupe du monde.

Leandro

L’arrière droit Leandro, joueur vedette de Flamengo dans les années 1980, a demandé à être écarté de la Coupe du monde 1986 au Mexique après que le sélectionneur brésilien de l’époque, Telê Santana, ait exclu son coéquipier, Renato Gaúcho, de la Coupe du monde.

Renato et Leandro s’étaient échappés ensemble du rassemblement, mais seul le premier a été renvoyé. Leandro a été pardonné en raison de son prestige au sein du groupe. Mais, par solidarité avec son ami, il a demandé à être dispensé de la Coupe.

Diego Costa

image diego costa

(Photo by DOUGLAS MAGNO / AFP) (Photo by DOUGLAS MAGNO/AFP via Getty Images)

Diego Costa a remporté le championnat et la coupe du Brésil avec l’Atlético-MG l’année dernière, mais avant cela, il n’avait jamais joué pour un club brésilien. Sa carrière s’est déroulée essentiellement en Europe et c’est pourquoi il a préféré jouer pour l’équipe nationale espagnole plutôt que pour l’équipe brésilienne – il a été appelé une fois pour la sélection brésilienne avant de prendre cette décision.

Diego a été titulaire pour l’Espagne lors des Coupes du monde 2014 et 2018. En outre, il est une idole à l’Atletico Madrid. Il a récemment résilié son contrat avec Galo et est depuis sans club. Le joueur a dû faire face à plusieurs blessures au cours des dernières saisons.

Serginho

Avec des passages très remarqués par São Paulo et Milan, Italie. L’arrière gauche et milieu de terrain Serginho, alors dans le club rossonero, a demandé sa « destitution » de l’équipe brésilienne après la conquête du cinquième titre mondial en 2002.

Il estimait qu’il n’était pas en mesure de jouer pour la sélection à cette époque, puisqu’il avait déjà 32 ans, et préférait se concentrer pleinement sur sa carrière à Milan.

Zé Roberto

image ze roberto

(Photo by Alexandre Schneider/Getty Images)

Zé Roberto a joué à un haut niveau jusqu’en 2017, à Palmeiras, alors qu’il avait 43 ans. Mais quelques années plus tôt, alors qu’il jouait pour Santos, il a rejeté l’appel de l’entraîneur Dunga pour défendre les couleurs nationale brésilienne lors de la Copa America 2007.

À cette époque, le milieu de terrain a déclaré qu’il avait compris que sa carrière dans l’équipe nationale était déjà terminée. Il a participé à deux Coupes du monde : 1998 et 2006.

Mario Fernandes

image mario fernandes

(Photo by Epsilon/Getty Images)

Alors promesse de Grêmio, Mario Fernandes a été appelé par Mano Menezes en équipe nationale brésilienne en 2011. Après plusieurs jours sans retour de sa part, il a finalement été retiré de la liste. Un peu plus tard, il a déclaré qu’il préférait ne pas jouer car il ne se sentait pas prêt à le faire.

L’année suivante, il est vendu au CSKA Moscou et devient citoyen russe peu après. Aujourd’hui, il est sans club, mais il a pu jouer pour l’équipe nationale russe lors de la Coupe du monde 2018 et de l’Euro 2020.

Rafinha

image rafinha

(Photo by Ricardo Moreira/Getty Images)

L’actuel latéral droit de São Paulo a refusé une convocation de l’entraîneur Dunga en 2015. Il a affirmé qu’il n’était pas le choix numéro un de l’équipe nationale à son poste. Ce dernier, qui jouait à l’époque au Bayern Munich, espérait peut-être aussi avoir l’occasion d’être appelé et de devenir un ressortissant allemand.

Mauro Silva

Le milieu de terrain a été champion du monde en 1994 avec l’équipe brésilienne et a attiré l’attention lorsqu’il a demandé à ne pas être appelé pour la Copa América 2001, qui avait lieu en Colombie.

Mauro, qui défendait à l’époque le club espagnol Deportivo La Coruña, a déclaré qu’il trouvait le pays sud-américain trop violent (des guérilleros y étaient en conflit) et qu’il ne voulait pas s’y rendre pour disputer la compétition. Il a été écarté et n’a plus jamais été appelé.

Matheus Nunes

image matheus nunes

(Photo by Octavio Passos/Getty Images)

Le cas le plus récent. Matheus Nunes, milieu de terrain du Sporting, Portugal, a refusé d’être appelé par Tite en septembre dernier. Il est né à Rio, mais a déménagé à « Terrinha » lorsqu’il avait 13 ans et dit se sentir plus portugais que brésilien.

Peu de temps après, il a été appelé par l’entraîneur Fernando Santos dans l’équipe nationale portugaise.

Autres Articles