HONG-KONG – Brésil 09/02/2005

Comme on pouvait s’y attendre, la Seleção n’aura pas eu à forcer son talent et aura également assuré l’essentiel du jeu lors de sa large victoire 7 à 1 acquise aujourd’hui face à Hong Kong.

Une rencontre suivie par un nombreux public qui avait pris d’assaut les travées du Hong Kong Stadium, pour ne pas perdre la moindre miette de cette rencontre. Des spectateurs qui auraient tant espérer voir Ronaldo à la pointe de l’attaque, mais le Real de Madrid n’a pas libéré le brésilien pour cette rencontre amicale, la première entre les deux formations depuis la création de la fédération hong-kongaise de football il y a de cela 90 ans.

Mais l’équipe concoctée par Parreira avait tout de même fière allure, avec notamment un trio d’attaquants formé par Ronaldino, Robinho et Ricardo Oliveira. Avec une entame de match, où c’est Robinho qui planta la première banderille de la partie à la 3’ minute semant le trouble dans la défense adverse et adressa la balle en direction de Ricardo Oliveira dont la frappe passait à côté du but gardé par Fan Chun Yip. Deux minutes plus tard belle action en triangle de Ronaldinho, Juninho Pernambucano et Ricardo Oliveira qui remit sur Robinho dont la tentative échouait.
Il aura fallut attendre après encore quelques chaudes alertes sur le but d’Hong Kong, pour assister à l’ouverture du score à la 19’ minute par Lúcio qui marquait de la tête. Puis à la 29’ minute ce fût au tour de Roberto Carlos sur un magnifique coup franc qui trouvait la lucarne hong-kongaise de marquer le second but brésilien. Ricardo Oliveira à la 46’ minute sur une passe d’Emerson trompait le gardien adverse et permettait ainsi à la Seleção d’atteindre la mi-temps avec trois buts d’avance.

De retour des vestiaires, Ronaldinho amorçait la première attaque et marquait le quatrième but brésilien (49’)après deux contres favorables trompait le portier adverse, Ricardo Oliveira à la 57’ minute marquait son second but de la partie, suite à une action partie de Robinho qui transmettait la balle à Juninho Pernambucano, lequel décalait sur la droite l’attaquant du Betis Séville qui ne laissait aucune chance au portier adverse, Robinho (77′) et après avoir éliminé deux adversaires, adressait une frappe qui trompait Fan Chun Yip, pour inscrire son premier but sous le maillot Auriverde. Alex sur penalty à la 80’ minute scellait d’un septième et dernier but la victoire des quintuples champions du monde. Lee Ming à la 80’ minute sauvait l’honneur de l’équipe hong-kongaise.

A l’issue de la rencontre, Parreira se montrait satisfait de la prestation de ses joueurs, il aura également retiré des aspects positifs qui devront se vérifier lors des deux prochaines rencontres programmées le 27 et 30 mars prochain face tout d’abord au Pérou à Goiâna puis face à l’Uruguay à Montevideo, deux rencontres comptant pour la phase éliminatoire de la prochaine Coupe du monde.

HONG-KONG
1
Drapeau Bresil
Bresil
7
Date: 2/9/2005
Équipe Nationale: Equipe Principale
Pays: HONG-KONG (Hong Kong)
Stade: Hong Kong Stadium
Compétition: Matches amicaux
Arbitre: M. Chow Wai Sun [Hong Kong]