Fait marquant en Europe ! L’effectif brésilien place la barre très haut pour le club bulgare

Avec la présence de nombreux joueurs brésiliens, l'équipe européenne cumule les titres nationaux et rêve d'aller plus loin en Ligue des champions.

Lorsque l’on pense aux grandes hégémonies du football européen, des équipes comme le Bayern Munich et le PSG viennent rapidement à l’esprit. Cependant, c’est en Bulgarie que l’on trouve la plus grande souveraineté du moment, avec 11 titres nationaux consécutifs.

Le plus curieux est que tous ces titres ont un ADN brésilien. Il s’agit de joueurs qui ont toujours été hors du radar de l’équipe nationale brésilienne, mais qui ont marqué l’histoire dans une ligue mineure et se sont imposés dans le football local.

Regorgeant de Brésiliens, Ludogorets a remporté 11 titres consécutifs en Bulgarie

Depuis 2011, le football bulgare a un patron. Jusqu’alors équipe de seconde zone, Ludogorets monte en première division et devient l’épouvantail du pays. Au total, ils ont remporté 11 titres d’affilée, dont le dernier lors de la saison 2021-2022.

Tout a changé lorsque le milliardaire Kiril Domuschiev, qui a fait fortune dans l’industrie pharmaceutique, a commencé à investir dans l’équipe en 2010. L’effet est immédiat, puisque Ludogorets remporte la Triple Couronne et décroche ainsi le Championnat de Bulgarie, la Coupe et la Supercoupe.

Au total, ce sont 18 titres en seulement 11 ans, ce qui place Ludo parmi les plus grands champions du Vieux Continent de la dernière décennie.

L’une des stratégies de l’homme d’affaires dans sa réussite est de recruter des joueurs brésiliens. Des dizaines d’entre eux sont déjà passés par le club et ont joué un rôle important dans cette série de conquêtes.

Le club compte cinq Brésiliens dans son effectif

Actuellement, Ludogorets compte cinq Brésiliens. Le plus connu d’entre eux est le milieu de terrain Alex Santana, qui porte le maillot 7. A 27 ans, il est révélé par l’Internacional, mais il se fait remarquer à Botafogo, où il inscrit 12 buts entre 2019 et 2020.

Cependant, celui qui a la plus longue histoire est l’arrière droit Cicinho. Arrivé en Bulgarie en 2015, après avoir joué à Santos, il s’est imposé parmi les cadres de l’équipe. En 2020, il obtient la naturalisation et est appelé à jouer pour l’équipe nationale locale.

Au début de 2022, l’attaquant Rick est également arrivé dans l’équipe, vendu par Ceará. Il n’a pas encore marqué son premier but, mais a joué 12 matchs lors de la conquête du dernier championnat bulgare. Les milieux de terrain Igor Thiago, révélé par Cruzeiro, et Cauly, qui n’a jamais joué professionnellement au Brésil, complètent la liste.

Les Brésiliens font partie de l’histoire de Ludogorets

Avant cela, d’autres figures connues des supporters brésiliens ont eu un rôle important dans les titres de Ludogorets. Certains joueurs, comme Wanderson et Cicinho, ont connu un tel succès qu’ils ont obtenu la nationalité bulgare et ont joué pour l’équipe nationale.

Découvrez quelques-unes des stars brésiliennes qui ont joué pour Ludogorets :

  • Marcelinho : révélé par São Paulo, est une idole locale et a remporté neuf fois le titre national.
  • Cicinho : après un passage à Santos, il est arrivé à Ludogorets en 2015. Depuis lors, il est devenu une idole, a obtenu la double nationalité et est devenu un joueur de l’équipe nationale du pays.
  • Wanderson : autre légende locale, le milieu offensif n’a jamais brillé au Brésil, mais compte huit titres en Bulgarie. Il est le quatrième joueur le plus capé de l’histoire du club (269 matchs) et est devenu citoyen bulgare.
  • Juninho Quixadá : l’attaquant, qui a porté les couleurs de Bragantino, a été l’un des pionniers et a participé aux six premiers titres (2011-2017).
  • Júnior Caiçara : ancien arrière latéral de Santo André a joué entre 2012 et 2015.
  • Renan : le gardien de but révélé par Botafogo possède quatre titres nationaux en Bulgarie.
  • Rafael Forster : le défenseur de la Juventude a joué pour cette équipe entre 2017 et 2020.
  • Jonathan Cafú : actuellement à Cuiabá, a été en Bulgarie entre 2015 et 2017.
  • Natanael : libre sur le marché, le latéral a fait quatre saisons à Ludogorets (2015-2019). Il a ensuite joué pour l’Inter et l’Atlético-GO.

La prochaine étape est de briller en Ligue des Champions

Avec 11 titres nationaux, l’équipe veut maintenant passer à l’étape suivante, la Ligue des champions. Comme le pays n’a pas de place directe dans la phase de groupe, Ludogorets lutte toujours pour sa qualification.

A deux reprises, l’objectif a été atteint, mais l’équipe compte plus d’apparitions en phase de groupe de l’Europa League (cinq). La meilleure campagne a été celle de 2013/14, où ils ont atteint les huitièmes de finale.

Par conséquent, atteindre une phase à élimination directe de la Ligue des champions peut être considéré comme un objectif historique pour Ludogorets. Pour cela, les Brésiliens seront essentiels pour continuer à faire briller le football bulgare et européen.

Autres Articles