Tout savoir sur le Rollover

©

Plusieurs dizaines de plateformes se battent pour conquérir le marché des paris sportifs en ligne rien qu’en France. À l’international, ce nombre est au moins multiplié par 10 pour les sites les plus sérieux. Les offres de bonus pullulent sur ce marché pour attirer la clientèle et fidéliser les utilisateurs existants. Cependant, des conditions de mise se cachent derrière ces propositions attrayantes. Aujourd’hui, découvrez avec nos experts le « Rollover ».

Le rollover : une condition de mise très connue

Dans le monde des paris sportifs, le rollover (littéralement, “rouler” ou “nombre de roulements”) est souvent défini par les utilisateurs comme étant une promotion proprement dite. Néanmoins, en regardant l’offre en question, les joueurs s’aperçoivent en fait que celle-ci représente une condition de mise. Cette option est rattachée au bonus en argent sous forme de freebet donné par les bookmakers.

Tout simplement, le rollover est le nombre de paris à faire avant de pouvoir retirer une prime de type gratuit. Il peut aussi être attaché à un capital qui en bénéficie dans certains cas. Le joueur ne pourra pas débiter son compte client avant que le rollover ne soit effectué. En effet, généralement le freebet ne peut être retiré sur les sites de jeux en ligne. Il est destiné à être utilisé jusqu’à avoir un pari perdant.

Par exemple, dans le cadre d’une promotion de bienvenue, une plateforme de jeux de hasard en ligne propose au joueur un bonus de 100 % pour un dépôt allant jusqu’à 100 euros. Les conditions imposées sont les suivantes : faire un rollover de 5 sur le capital et le bonus. Par conséquent, afin de pouvoir retirer les 100 euros, le parieur devra mettre sur la table au minimum 1.000 euros, soit (100 (dépôt) + 100 (bonus)) x 5 (nombre de roulement)). Après avoir validé cette condition, il pourra débiter de son compte client la somme de 100 euros promise à la promotion.

Le rollover sur le bonus

Le rollover sur le bonus est le plus répandu dans le monde des paris sportifs. En règle générale, le joueur ne peut le retirer que lorsqu’il a gagné le droit de le faire. Il doit ainsi le rejouer tout le temps. Le parieur ne peut empocher que les gains qu’il a reçus de ces bonus. Seulement, la donne change avec cette option. Il peut prendre la prime au bout d’une certaine répétition ou d’une certaine valeur jouée. À titre d’exemple, la plateforme propose un rollover de 5 sur un bonus en pari gratuit de 100 euros. Lorsque l’utilisateur aura misé 5 fois le montant de ce bonus, il sera en mesure de retirer cet argent de son compte pour créditer sa banque. Donc en vue de bénéficier de la bonification de 100 euros en réel dans notre exemple, le joueur devra parier 500 euros. Les mises peuvent être gagnantes ou non, l’essentiel réside dans le fait qu’elles aient été jouées.

Les facteurs influents sur le rollover

Plusieurs facteurs influent sur le nombre de roulements dans un pari sportif en ligne. Les bookmakers tiennent compte de plusieurs éléments comme la fidélité du joueur au site, la venue d’un événement particulier (Paris en finale de Ligue des Champions de football, par exemple) ou encore des offres promotionnelles périodiques. Le facteur le plus significatif est le montant de la somme donnée en bonus. Plus ce montant est important, plus la plateforme doit augmenter le nombre y de rollover rattaché pour pouvoir revenir dans ses frais. Les sites spécialisés proposent rarement des valeurs de roulement au-dessus de 10 qui sont déjà conséquents pour des joueurs débutants. D’ailleurs, pour ces derniers, les experts de Sambafoot préconisent de ne pas prendre des rollover de plus de 5 sur des bonus supérieurs à 100 euros.

Les mesures à prendre pour bien utiliser un rollover

L’utilisateur d’un site de paris sportifs en ligne doit prendre des mesures pour ne pas perdre bêtement des sous. En effet, les offres de promotion qui paraissent les plus généreuses renferment des conditions de mise qui peuvent les rendre moins intéressantes en fin de compte. Dans le cas des rollover, le joueur devra regarder plusieurs éléments et adopter des stratégies en conséquence.

1. Voir le rollover en fonction du bankroll

Avant de valider un bonus, le parieur doit prendre l’habitude de vérifier le nombre de rollovers rattaché et ses capacités financières à travers son bankroll. S’il décide d’avoir un capital de 1.000 euros alors que son rollover est estimé à 1 200 euros, le joueur ne pourra pas aller plus loin sans ajouter de l’argent supplémentaire. Il devra donc toujours calculer son fonds de roulement et le comparer à son capital disponible.

2. Voir la limitation temporelle d’un rollover

Le parieur doit tenir compte de la limite temporelle comme toute autre condition de mise d’une offre promotionnelle. Est-ce qu’une restriction d’une semaine pour gagner un bonus de 50 euros avec un rollover de 10, soit 500 euros de roulement, reste intéressante pour un débutant ? Le temps demeure un facteur clé à vérifier et à faire peser dans la balance à chaque fois.

3. Les cotes et le rollover

Souvent, les bookmakers imposent les paris dans lesquels les joueurs peuvent jouer leur fonds de roulement. Ils limitent les mises accessibles à un certain plafond de cotes. Par exemple, afin que le rollover puisse être pris en considération, le parieur doit miser sur une rencontre avec un choix minimum de cote de 2. L’utilisateur doit cependant savoir que plus les taux sont élevés, plus il a des chances de perdre de l’argent.

4. La pertinence du bonus

Le dernier point à prendre en compte réside dans la pertinence de la promotion. Avec une prime de 1 000 euros, choisir un rollover de 100 pour trois jours de validité devient quasiment du suicide même pour un joueur expérimenté. Se tourner vers un autre bonus, moins alléchant, mais qui offre un retour plus viable, serait alors la meilleure stratégie à adopter.

5. La prudence dans le choix de rollover

La prudence impose que les offres trop mirobolantes ne soient jamais faciles à avoir. De même, les bookmakers ne vont pas faire de cadeaux aux joueurs juste pour leurs beaux yeux. Lorsqu’un rollover est trop contraignant pour le parieur, il doit se dire non. Les experts de chez Sambafoot recommandent ainsi de ne pas prendre des bonus avec un rollover de plus de 5 qui impliquent en même temps son capital propre.

Conclusion sur le rollover

Le rollover est un excellent outil pour pouvoir retirer les bonus issus des paris gratuits. Certes, les conditions propres et rattachées à ce type d’offres sont importantes, mais le gain potentiel reste aussi significatif. Les joueurs doivent ainsi avoir un bon esprit d’analyse et faire preuve de prudence à chaque fois. De surcroît, le parieur doit savoir mettre en place des limites et des plafonds pour ces jeux ainsi que pour la réalisation de ces bonus. Il est facile de frôler les milliers d’euros de roulement nécessaire sur des offres apparemment rentables, mais qui finalement ne sont pas viables.

Etoile Pleine
Etoile Pleine
Etoile Pleine
Etoile Pleine
Trois Quarts Etoile
4.7 par Sambafoot
100% jusqu'à 100
Etoile Pleine
Etoile Pleine
Etoile Pleine
Etoile Pleine
Trois Quarts Etoile
4.7 par Sambafoot
Échangez des Bonus

Commentaires

Commentaire Balloon
0