Vitor Roque, 17 ans, suscite la controverse en quittant Cruzeiro pour l’Athletico-PR

Comprendre le déroulement de la négociation et les éventuelles issues

L’Athletico-PR a annoncé le 13 avril la signature de Vitor Roque, 17 ans. Le joueur était considéré comme l’une des plus grandes promesses de ces dernières années dans l’équipe de jeunes de Cruzeiro, mais il a fini par changer d’équipe après que Furacão ait payé une amende de résiliation de contrat.

L’opération a fini par faire la une des journaux sportifs nationaux, mais pas seulement pour les performances sur le terrain, mais aussi par le fait que le conseil d’administration de Cruzeiro a allégué des irrégularités dans la transaction et a promis d’aller en justice.

Né à Timóteo, dans l’intérieur du Minas Gerais, le jeune joueur est tombé en disgrâce auprès des supporters de Cruzeiro. L’année dernière, il avait déjà été meilleur buteur du Campeonato Mineiro Sub-17 (11 buts) et du Brasileirão de la même catégorie (10 buts). Il a même marqué 3 buts lors de la dernière édition du tournoi professionnel d’État, dont un contre le rival Atletico-MG.

En conséquence, le conseil d’administration de la Celeste l’a considéré comme un véritable joyau et a fixé une clause de 300 millions d’euros (environ 1,5 milliard de R$) pour les équipes étrangères. Toutefois, la clause d’un joueur pour le marché national, c’est-à-dire pour les transactions entre clubs brésiliens, est calculée en fonction du salaire de l’athlète, multiplié par 2 000 R$. Dans le cas de Vitor Roque, la rémunération était de 12 000 R$ par mois, ce qui fait que l’amende est de 24 millions de R$. Athletico-PR, en apprenant la valeur, a simplement versé le montant dans les caisses de Cruzeiro qui ne peut rien faire et a vu le joueur porter le maillot rouge-noir quelques jours plus tard.

Cruzeiro affirme cependant avoir tenté de réajuster le salaire de Vitor Roque il y a plusieurs semaines et n’ont pas réussi à trouver un accord avec le staff du joueur, accusé par le club de mauvaise foi lors des négociations et de vouloir le faire partir du club. Le club mineiro, qui ne possédait que 50% des droits économiques de l’athlète, ne conservera que la moitié de la valeur et promet de porter plainte devant le 14ème tribunal du travail, où Roque a obtenu la résiliation unilatérale de son contrat.

Comment s’est déroulée la négociation

Le conseil d’administration de Cruzeiro, pour perdre le joueur, a publié une note sur le site officiel du club menaçant d’aller en justice contre le club du Paraná et attaquant le manager de l’athlète et Alexandre Mattos, manager de l’Athletico et ex de Cruzeiro.

Mattos, le jour même de l’annonce du joueur (13 avril), a donné une interview à la radio 98 FM, Belo Horizonte, et a expliqué comment s’est déroulée toute la négociation et a nié toute irrégularité.

  • 23 mars : Mattos affirme avoir reçu une invitation afin de rencontrer l’ancien attaquant Ronaldo Nazario – propriétaire de 90% de la SAF de Cruzeiro – et le directeur du club de Minas Gerais, Paulo André, pour une réunion où le manager de l’Athletico-PR a montré son intérêt pour Vitor Roque ;
  • 10 avril : Mattos a déclaré que Ronaldo l’avait appelé car il était intéressé par certains joueurs de l’Athletico-PR et avait demandé qu’ils soient libérés par le club de Minas Gerais qui, en retour, ne demanderait « que » 40 millions de R$ pour vendre Vitor Roque au club du Paraná ;
  • 10 avril : Mattos appelle André Cury, qui fait parti de l’entourage du joueur, et lui demande s’il serait intéressé à faire des affaires avec l’Athletico et si les négociations avec Cruzeiro pourraient commencer. À sa grande surprise, Cury a déclaré qu’il quittait déjà le club de Minas Gerais parce que deux autres clubs allaient payer le montant de la clause, qui s’élevait à 24 millions de R$, soit bien moins que ce que Ronaldo avait demandé pour lui ;
  • 11 avril : Mattos appelle Ronaldo le matin et lui dit qu’il va payer l’amende du joueur. Le manager de Cruzeiro a déclaré qu’il ne croyait pas que le montant était vraiment si élevé et a fini par perdre le joueur quelques jours plus tard pour cause, selon les termes d’Alexandre Mattos, d' »amateurisme ».

Scènes des prochains chapitres

Selon José Eduardo Junqueira Ferraz, avocat et chroniqueur pour le portail GE, seules deux choses peuvent se produire dans les mois à venir :

  • 1ère possibilité : si Cruzeiro peut prouver que la clause est supérieure à R$ 40 millions, Vitor Roque ou l’Athletico devrait payer le montant restant afin que la résiliation du contrat reste valide ;
  • 2ème possibilité : si le montant déposé par Athletico-PR est correct, le contrat déjà signé entre Roque et Furacão reste valable pour les cinq prochaines saisons.

Autres Articles

Jan 20, 2021
Ballon Commentaire 0
Le club de Raí cale au plus mauvais moment et connait une série de 3 matchs sans victoire. Les prétendants s'accumulent dans le rétroviseur.
Déc 28, 2020
Ballon Commentaire 0
Alors que les Cariocas avaient l'opportunité de sortir du Z4 (la zone de relégation) Vasco a encore une fois coulé. Dans ce match à 6 points, l'Athletico-PR revient à la 11ème place et passera le réveillon à l'abri.
Jan 25, 2021
Ballon Commentaire 0
L'ancien entraineur de la Seleção et de Grêmio ou encore Palmeiras a annoncé son départ de Cruzeiro.
Jan 26, 2021
Ballon Commentaire 0
Flamengo n'a pas résisté à l'Ouragan (le Furacão, surnom de l'Athletico-PR) et n'a pas réussi à profiter des contre-performances des équipes du top 6.
Fév 06, 2021
Ballon Commentaire 0
L'Athletico Paranaense met fin à une série de 9 victoires consécutives du Colorado et peut encore mathématiquement se qualifier pour la Copa Libertadores.
Avr 29, 2021
Ballon Commentaire 0
Deuxième match de phase de groupe et deuxième victoire 1-0 pour les Paranaenses. Le choc contre Melgar devrait déterminer qui se qualifiera pour la phase finale.