Vasco gagne 1-0 contre Santos grâce à Carlinhos

Deuxième victoire pour Sá Pinto à Vasco en 13 matchs grâce à un but en début de match. Santos est 8ème du Brasileirão et Vasco 17ème.
Vasco x Santos 21/12/2020
© Rafael Ribeiro / Vasco da Gama

But : Carlinhos (9’).

Au coup d’envoi, Marinho et Yeferson Soteldo ne sont pas titulaires. Les deux joueurs sont essentiels au jeu offensif de Santos mais Marinho serait épuisé par les matchs de Copa Libertadores et Soteldo revient après avoir été écarté 3 matchs pour cause de Covid-19.

Lucas Veríssimo a décidé quant à lui de ne plus participer aux entrainements. Le joueur fait le forcing pour être transféré à Benfica.

C’est Vasco qui ouvre le score. L’Argentin Germán Cano passe pour Vinícius qui lance Léo Matos pour la contre-attaque.

L’arrière-droit centre alors dans la surface de réparation. L’avant-centre Cano a bien suivi mais est trop court et le ballon retombe dans les pieds de Carlinhos qui n’a plus qu’à ajuster John Victor.

Ce sera l’unique but du match malgré une occasion pour Alex qui dévie le ballon à la 32èmeminute.

À la 38ème minute, Madson reçoit une passe millimétrée de Kaio Jorge mais tire au-dessus.

À la pause, l’arbitre et l’entraineur de Cuca s’expliquent sur de prétendues insultes. Soteldo et Bruno Marques font leur entrée sur le terrain et Marinho entrera à la 73ème minute, mais Vasco tiendra bon.

C’est seulement la deuxième victoire de Sá Pinto depuis son arrivée au club en octobre mais Vasco est toujours reléguable.

Santos recevra Ceará le 27 décembre pour le dernier match de 2020 tandis que Vasco se rendra à l’Athletico-PR le même jour.

Vasco (4-4-2) : Fernando Miguel, Léo Matos, Jadson, Leandro Castan, Henrique, Andrey, Marcos Júnior (80’ Bruno Gomes), Juninho (68’ Marcelo Alves), Carlinhos (80’ Yago Pikachu), Vinícius (68’ Gustavo Torres), Cano (90+3’ Tiago Reis).

Santos (4-3-3) : John Victor, Fernando (46’ Bruninho), Luiz Felipe (46’ Soteldo), Alex, Felipe Jonatan, Alison, Sandry (86’ Lucas Lourenço), Diego Pituca, Madson (73’ Marinho), Kaio Jorge (83’ Marcos Leonardo), Lucas Braga.