São Paulo renvoie Fernando Diniz et Raí quitte le club

L'entraineur a été renvoyé le 1er février à la suite de mauvais résultats. Solidaire de son entraineur, Raí a décidé de partir.
Fernando Diniz - São Paulo FC
© São Paulo FC

Comme nous l’écrivions après la défaite face à l’Atlético-GO, le SPFC se devait de changer l’organigramme du club. Une étude récente de l´Université de Cologne a montré que les entraineurs du championnat brésilien sont les plus souvent remplacés : en moyenne, 37 entraineurs sont renvoyés par saison au Brésil contre 10 en Angleterre et 4,9 en France.

Après avoir passé 12 journées en tête de la Série A entre novembre 2020 et janvier 2021, une série de 7 matchs sans victoires a sonné le glas des espoirs du club d’être champion.

Le dernier titre de champion date de 2008 et les mandats de Fernando Diniz et surtout de Raí étaient clairs : mettre fin à 8 ans sans titre.

Raí était arrivé en 2017 au club avec cet objectif unique et cette saison 2020 devait être la bonne avec Dani Alves. Le club avait terminé 5ème du Brasileirão en 2018 et 6ème en 2019.

Mais la saison avait mal débuté avec une élimination précoce dans le Paulistão et la pire campagne de l’histoire du club en Copa Libertadores 2020.

Reversé en Copa Sud-Americana 2020, ils avaient été à nouveau éliminés par Lanús.

Ces contre-performances avaient provoqué des protestations des supporters dès le mois d’octobre. Raí et Fernando Diniz avaient sauvé leur place avec la Série A.

Mais le feu couvait et le bus des joueurs de São Paulo avait été attaqué le 23 janvier dès que les performances baissaient en Série A. Les images des supporters jetant des pierres sur le bus des joueurs avaient choqué au Brésil.

Il est reproché à Raí de ne pas réussir à garder les meilleurs joueurs et d’avoir provoqué une instabilité chronique en changeant trop souvent d’entraineurs.

Depuis son arrivée en 2017, 7 entraineurs se sont succédés : Rogério Ceni, Pintado, André Jardine, Diego Aguirre, Vagner Mancini, Cuca et Fernando Diniz.

Une étude récente de l´Université de Cologne a montré que les entraineurs du championnat brésilien sont les plus souvent remplacés : en moyenne, 37 entraineurs sont renvoyés par saison au Brésil contre 10 en Angleterre et 4,9 en France.

C’est à cause du licenciement de Fernando Diniz le 1er février que Raí a décidé de quitter son poste de directeur sportif. Le contrat de l’idole de SPFC et du PSG se terminait à la fin du mois de février 2021 et il sera remplacé par Rui Costa.

Le président du SPFC, Julio Casares a expliqué le renvoi de l’entraineur à cause du manque de résultats et de l’absence de perspectives.

São Paulo est un des clubs les plus important au Brésil. C’est lui qui a fourni le plus de joueurs à la Seleção (Raí, Denílson, Kaká, Cafu, Müller, Leônidas…) et possède 3 titres du Mondial des clubs (1992, 1993 et 2005), 3 Copa Libertadores (1992, 1993 et 2005) et 6 championnats brésiliens (1977, 1986, 1991, 2006, 2007 et 2008).

Le club a développé depuis 2006 un centre d’entrainement ultra-moderne à Cotia, dans l’ouest de la ville et a jouait cette saison avec plusieurs jeunes de ce centre de formation (Brenner, Sara, Gomes…)

Raí pourrait-il maintenant faire comme Juninho à Lyon et tenter sa chance de directeur sportif en Europe ?