Santos retourné par Goiás à la Vila Belmiro 3-4

Le Peixe a encaissé 4 buts en 23 minutes. Santos est 10ème alors que Goiás remonte à la 18ème place, à 6 points du premier relégable.
Santos FC X Goiás - Brasileirão - 25-01-2021
© Ivan Storti / Santos FC

Buts : Lucas Braga (7’), Kaio Jorge (38’), Marinho (87’ P) pour Santos et Rafael Moura (54’, 77’), David Duarte (60’), Fernandão (76’ P).

Mais pourquoi Goiás se bat-il ? Et que recherche Santos ? Ces débats existentiels ont laissé place à un match extraordinaire avec 7 buts et des retournements de situation incroyables à Santos.

Qualifié pour la finale de Copa Libertadores contre Palmeiras le 30 janvier, Santos fait apparemment tourner son effectif en laissant se reposer les titulaires un match sur deux.

Si vous avez fait le compte, le match de la 32ème journée était donc un match avec l’équipe type après le match contre Fortaleza où le Santos B avait été aligné.

Et bien vous avez raison, Cuca avait aligné ses stars Kaio Jorge, Soteldo, Marinho, Veríssimo et Diego Pituca. Après tout, Goiás est une des équipes les plus faible du championnat, quasiment en Série B.

Goiás a passé 20 des 32 journées de championnat à la dernière place et surtout, n’est jamais sorti de la zone de relégation depuis la première journée. Pas une seule fois.

C’est logiquement Santos qui ouvre le score avec Lucas Braga (7’ 1-0) avant que Kaio Jorge n’alourdisse la marque (38’ 2-0) dans une première mi-temps totalement maitrisée.

Alors que le match semblait plié, Goiás réduisait le score sur corner. Rafael Moura était totalement oublié sur le côté droit de Santos (Abel Ferreira ?) et marquait à bout portant (54’ 2-1).

Goiás égalisait avec un autre but sur corner avec la tête de David Duarte (60’ 2-2). Dans ce match fou, Sandry faisait faute sur Vinícius sur une contre-attaque et concédait un penalty.

C’est Fernandão qui transformait le pénalty et Goiás prenait l’avantage (2-3 76’). Dans la minute suivante, sur un autre contre-attaque, le capitaine Raphael Moura lobbait le gardien de Santos d’une louche alors qu’il était encerclé par 3 défenseurs de Santos.

Marinho réduira l’écart sur pénalty en fin de match sans pouvoir empêcher la défaite. Santos avait décidé de ne jouer qu’une mi-temps et avait déjà la tête à la finale de la Copa Libertadores contre Palmeiras le samedi suivant.

Goiás est monté à la 18ème place du classement, meilleure performance de sa saison et l’équipe affrontera Fluminense, Bahia, Botafogo, le RB Bragantino et enfin Vasco. Un maintien à la dernière journée ?

Santos (4-3-3) : John Victor, Pará, Lucas Veríssimo, Luan Peres, Felipe Jonatan (90’ Bruno Marques), Diego Pituca (88’ Jean Mota), Sandry (76’ Guilherme Nunes), Lucas Braga (76’ Lucas Lourenço), Kaio Jorge, Soteldo, Marinho.

Goiás (5-3-2) : Tadeu, David Duarte, Iago Mendonça, Heron, Shaylon (90+4’ Índio), Breno (46’ Taylon), Henrique Lordelo, Daniel Oliveira, Jefferson (46’ Vinícius), Fernandão (79’ Douglas Baggio), Rafael Moura.