Santos concède le nul mais passe contre San Lorenzo en Libertadores

Ouf ! Le Peixe en a fini avec les matchs de barrage pour la Copa Libertadores. Santos menait 2-0 à l'heure de jeu à 10 contre 11 et a perdu le fil de la rencontre.

Le finaliste de l’édition 2020 a dû passer par deux tours de barrages pour pouvoir disputer l’édition 2021, la faute à une 8ème place en championnat.

Après les Vénézuéliens de CD Lara au tour précédent, les Paulistes avaient remporté un large succès 1-3 contre les Argentins de San Lorenzo au match aller.

Pour le retour, Ariel Holan avait aligné sa meilleure équipe avec Soteldo, Marinho, Pará et João Paulo.

C’est Marcos Leonardo, 17 ans, qui marque le premier but de Santos. Le jeune attaquant avait déjà marqué au match aller mais aussi l’année dernière en Copa Libertadores. Un vétéran.

Contrairement au match aller, ce sont les Argentins qui faisaient le jeu mais Rojas était expulsé en deuxième mi-temps pour une faute sur Marinho (51’). L’arrière-droit Pará, à gauche pour ce match, doublait l’avantage sur une passe de Soteldo (57’).

Inexplicablement, réduits à 10, les Argentins reviendront à 2-2 grâce à Di Santo (59’) et Romero (78’). Peut-être que les prières du fan le plus célèbre de San Lorenzo, le Pape François, sont finalement arrivées à destination.

Santos se qualifie pour la phase de groupe de la Copa Libertadores, et sera dans le groupe C avec Boca Juniors, Barcelona de Guayaquil et The Strongest.

La stratégie de son nouvel entraineur Ariel Holan est pour l’instant difficile à comprendre pour les commentateurs brésiliens qui “demandent à voir”.

Pour certains joueurs arrivés avec Jorge Sampoli, des propositions pourraient arriver lors de la fenêtre de transfert estival, Pará, Kaio Jorge ou Soteldo transférés à Marseille ?

Autres Articles