Renato Augusto en approche du Corinthians

Empêtré dans un début de championnat compliqué, l'équipe de l'Est de la ville de São Paulo cherche à se renforcer sans sortir le chéquier.

Le début de saison de Corinthians est de nouveau décevant. Le deuxième club le plus populaire du Brésil stagne à une décevante mais tellement logique 12ème place de Série A en accumulant les matchs nuls et les petites victoires ou défaites.

En 11 matchs disputés, Corinthians a encaissé seulement 8 buts et en a marqué 8 également. Parmi les manques de l’effectif, le manque de création du milieu de Sylvinho est criant voir même gênant à regarder.

C’est dans ce contexte que Renato Augusto pourrait revenir à l’Itaquerão. Formé à Flamengo avant de jouer 5 saisons au Bayern Leverkusen, le milieu de terrain offensif était revenu au Brésil, à Corinthians en 2013.

Il gagnera la Recopa Sudaméricaine dès son arrivée puis le championnat de Série A avec le Timão en 2015.

Il sera même élu meilleur joueur du Brésil en 2015. Titulaire indiscutable dans l’entrejeu avec Jádson, Malcolm, Elias ou Ralf, il sera parfois aligné sur l’aile droite ou même en soutien des deux attaquants.

Il marquera 8 buts et fera 19 passes décisives en 91 matchs avec Corinthians. Le joueur était parti en Chine au Beijing Guoan en 2016 pour 8 millions d’euros. C’est là qu’il gagnera la Coupe de Chine en 2018.

Renato Augusto est international brésilien. Appelé une première fois en 20011, il sera rappelé après une longue absence en 2015 grâce à sa saison incroyable avec Corinthians. Il participera à la Coupe du monde 2018 sans pour autant être titualire. Il sera lancé par Tite contre la Belgique à le 73ème minute.

Renato Augusto a fait partie de la Seleção Olympique avec Neymar qui a remporté la médaille d’or en 2016.

Le président du Corinthians, Duilio Monteiro Alves a confirmé qu’il était en discussion avec le Carioca de 33 ans dont le contrat s’achève en décembre 2021. Paulinho, sans club depuis la résiliation de son contrat avec le Guangzhou FC serait également sondé.

Autres Articles