Quels sont les Brésiliens à Représenter d’autres Pays en Match International ?

À chaque fenêtre de matchs internationaux de la Fifa, des centaines de sélections s'affrontent avec des Brésiliens éparpillés au 4 coins du monde.

Pour les derniers matchs internationaux de 2021, en plus de la Seleção, beaucoup d’athlètes nés au Brésil vont entrer sur la pelouse pour représenter d’autres pays.

Certains noms sont déjà célèbres comme Pepe d’Alagoas, membre de la sélection portugaise depuis 14 ans. Mais il y en a beaucoup d’autres moins connus et mêmes certains au poste desélectionneur

“En tout, 9 joueurs et un entraineur brésilien peuvent jouer durant la fenêtre internationale”

Chine

Depuis 5 ou 6 ans, le Brésil a connu un véritable exode de ses joueurs vers l’Empire du milieu. Les salaires de la Superliga chinoise y sont pour beaucoup, les clubs chinois n’hésitant pas à débourser des millions en salaires. Certains de ces joueurs se sont si bien habitués aux traditions chinoises qu’ils ont décidé de porter les couleurs de la sélection locale.

Pour la dernière victoire contre le Vietnam, Elkeson et Alan ont participé au match alors qu’Aloíssio était resté sur le banc. Ce dernier pourrait rentrer en jeu contre l’Arabie Saoudite lors du prochain match.

Elkeson

Formé à Vitória puis à Botafogo pour finalement arriver au Guangzhou Evergrande. Après beaucoup de buts et plusieurs titres en Chine, le joueur du Maranhão a été sélectionné pour la première fois en sélection chinoise en 2019.

Elkeson (32ans) a disputé 7 matchs et marqué 4 buts avec le maillot rouge

Alan

Né à São Bonifácio au Paraná, l’attaquant est passé par Londrina et Fluminense avant de partir pour le Red Bull Salzburg. Il est arrivé en Chine pour être aligné avec Elkeson. Il a disputé 3 matchs pour 3 buts marqués depuis 2021.

Aloísio

L’attaquant était surnommé Boi Bandido (le Bœuf voleur en portugais) quand il jouait avec Figueirense mais le natif de Santa Catarina a commencé sa carrière à Grêmio. Il est arrivé en Chine en 2014, recruté par le Hebei China Fortune. C’est à 33 ans qu’il a été appelé en sélection chinoise et il a disputé juste un match pour l’instant.

Italie

Après le sacre contre l’Angleterre durant l’Euro 2020, l’Italie a perdu en demi-finale de la Ligue des Nations contre l’Espagne. La Nazionale a sauvé l’honneur en terminant 3ème de la compétition après sa victoire contre la Belgique pour la troisième place.

Deux joueurs nés au Brésil et naturalisés italiens sont titulaires de la Squadra Azzura.

Jorginho

Le natif d’Imbituba dans l’état de Santa Catarina a commencé sa carrière à Brusque et est parti très jeune pour faire sa formation à l’Hellas Verone en Italie. Champion d’Europe en titre avec Chelsea, le milieu défensif a débuté en sélection italienne en 2016 et compte 39 sélections et 5 buts pour son nouveau pays.

Emerson Palmieri

L’arrière-gauche est né à Santos où il a commencé sa carrière. Il a été prêté au club de Palerme et est resté en Europe depuis. Il a fait partie des sélections de jeunes avec la Seleção mais a choisi de représenter l’Italie depuis 2018. Il compte déjà 22 sélections avec l’Italie.

Émirats Arabes Unis

Deux Brésiliens disputent les Éliminatoires à la Coupe du monde 2022 organisé dans le pays voisin, le Qatar. Les Émiratis sont actuellement 3èmes de leur groupe, ce qui garantirait une place pour les barrages de la compétition. Fabio Lima et Caio Canedo devront batailler dur pour se qualifier après le dernier match, défaite 0-1 contre l’Iran.

Fabio Lima

Le milieu offensif de 29 ans est né à Araçagi, dans l’état de Paraíba. Il a commencé à jouer à l’Icasa avant de passer par l’Atlético-GO et Vasco. Il a été transféré en 2014 à Al Wasl, club des Émirats Arabes Unis. Il compte 11 sélections chez les Émiratis et 4 buts marqués.

Caio Canedo

Le Carioca de 30 ans a été formé à Volta Redonda et est passé par plusieurs clubs avant d’arrivé à Al Wasl en 2014. Il a disputé son premier match avec la sélection émiratie en 2020. Avec 3 buts en 8 matchs, ses performances sont plutôt intéressantes pour un milieu défensif qui peut aussi occuper une position plus offensive.

Portugal

C’est à l’occasion des deux amicaux contre les hôtes de la prochaine Coupe du monde et d’un match contre le Luxembourg que Fernando Santos a convoqués ses deux “Brésiliens”. Un d’entre eux est connu de tous tandis qu’un autre attend sa première convocation.

Pepe

Kepler Laveran est plus connu sous le nom de Pepe. Né à Macéio, le joueur de 38 ans a commencé le football au Corinthians d’Alagoas. Il est parti pour Marítimo au Portugal alors qu’il n’avait pas encore fini sa formation. Il doit sa reconnaissance internationale à Porto d’où il a été transféré pour le Real Madrid. Pepe a disputé son premier match pour la sélection portugaise en 2007 et le défenseur compte 121 matchs pour 7 buts.

Matheus Nunes

Le Fluminense de Campo Grande était un parfait inconnu jusqu’en août 2021 lorsqu’il a été convoqué par Tite pour jouer avec la Seleção. Mais le milieu de terrain a refusé le Brésil en préférant attendre d’être appelé par le Portugal, ce qui arriva quelques mois plus tard. À 23 ans, Matheus est un joueur qui allie solidité et talent titulaire au Sporting. Arrivé au Portugal alors qu’il n’était âgé que de 13 ans, c’est un des grands espoirs des Lusitaniens.

Russie

Dans le même groupe que la Croatie, la Slovaquie et la Slovénie pour se qualifier à la Coupe du monde 2022, la Russie n’a pas le droit à l’erreur dans le groupe H. Valeri Karpin n’a appelé qu’un seul Brésilien naturalisé Russe pour la fenêtre de matchs internationaux : le gardien titulaire.

Guilherme Marinato

Le gardien n’a joué qu’avec deux équipes en professionnel : Athletico Paranaense puis Lokomotiv en 2007. Il a débuté avec la sélection russe en 2016 et est le numéro 1 au poste à 35 ans. Il compte 19 sélections.

République du Congo

Pour finir notre tour d’horizon des Brésiliens disputant les Éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le Brésil compte un représentant dans la zone Afrique. Valdo n’entre plus sur les pelouses depuis les années 1990 où il était titulaire de la Seleção.

Le sélectionneur du Congo a deux matchs décisifs à jouer dans le groupe H contre le Togo. Les deux équipes occupent les troisième et quatrième place dans un groupe où seule la meilleure de 4 équipes se qualifie pour le tour suivant. C’est pour l’instant le Sénégal qui occupe la position.

Valdo

Né à Siderópolis dans l’état de Santa Catarina, Valdo a commencé sa carrière à Figueirense et l’a terminé à Botafogo. Il est reconnu jusqu’à aujourd’hui comme un des meilleurs Brésiliens passé par Benfica. Il a désormais 57 ans et commande la sélection congolaise depuis 2018. Il a dirigé l’équipe durant 11 matchs et compte 3 victoires, 3 nuls et 5 défaites.

Autres Articles

Fév 03, 2021
Ballon Commentaire 0
Comptant pour la 16ème journée de Liga NOS, le derby de Lisbonne a permis au Sporting de conforter sa première place. Benfica est 4ème.