Palmeiras remporte la Copa Libertadores contre Santos

Le Verdão remporte la compétition continentale en marquant à la toute dernière minute. Palmeiras disputera le mondial des clubs à partir du 7 février pour un titre inédit.
Palmeiras x Santos - Libertadores (30/01/2021)
© Cesar Greco / Palmeiras

But : Berno Lopes (90+9’) pour Palmeiras.

L’enjeu a tué le jeu pour la finale de la Copa Libertadores 2019. Les deux équipes qui avaient réalisé le meilleur parcours de l’édition 2020 se sont neutralisées pendant la majorité du match.

Cuca et Abel Ferreira avaient aligné les équipes que nous annoncions dans notre article d’avant-match. L’unique différence était la titularisation de Sandry à la place de Lucas Braga.

C’est Santos qui a mené le match avec plus de 58% de possession mais aucune occasion réelle de buts. Les deux équipes ont souffert des mêmes lacunes techniques tout au long du match et l’on semblait se diriger vers le score de 0 à 0 et des prolongations.

C’est à ce moment que Marcos Rocha se dispute avec Cuca sur un ballon sorti du terrain. L’arrière-gauche avait déjà gagné une Copa Libertadores en 2014 avec l’Atlético-MG sous les ordres de…Cuca.

L’entraineur est sévèrement expulsé et les deux équipes perdent leur concentration.

Les lecteurs de Sambafoot se souviennent du début de saison de Santos où l’équipe était instable et avait des joueurs expulsés à chaque match. C’était avant l’arrivée de Cuca et il est ironique que l’entraineur qui avait ramené la sérénité au club provoque une échauffourée en finale de Copa Libertadores.

Sur l’action suivante, Rony Rústico lance Breno Lopes (entré à la 85ème minute) qui reprend de la tête pour marquer le but de la victoire (90+9’ 1-0).

Breno Lopes était arrivé au club en novembre en provenance de la Série B. Il avait marqué son premier but avec Palmeiras lors du match précédent contre Vasco.

C’est la deuxième victoire de Palmeiras en Copa Libertadores après son succès en 1999. En Europe, deux Brésiliens nominés pour le Samba d’Or s’affrontaient sur les réseaux sociaux : Neymar pour Santos et Gabriel Jesus pour Palmeiras.

C’est le deuxième titre de la saison pour Palmeiras après le Paulistão gagné contre Corinthians. Palmeiras va disputer la finale de la Coupe du Brésil les 11 et 17 février, ce qui pourrait constituer un triplé inédit.

Entre-temps, Palmeiras se rendra au Qatar pour disputer le Mondial des Clubs pour une compétition où le club n’a jamais brillé. L’année des Porcs ?