Palmeiras concède le nul dans un Paulistão délocalisé pour cause de Covid-19

Deuxième match du Paulistão à Rio de Janeiro pour cause de Covid-19 dans l'état de Rio de Janeiro.
Campeonato Paulista: São Bento x Palmeiras (24/03/2021)
© Cesar Greco / Palmeiras

Pour ce match de la 3ème journée en retard du championnat régional de l’état de São Paulo, Palmeiras affrontait São Bento, club de Série D nationale.

Les rencontres sportives étant suspendues jusqu’à la fin du mois de mars dans l’état de São Paulo, les matchs ont été délocalisés dans l’état voisin de Rio de Janeiro, où les compétitions sont encore autorisées.

C’est donc à Volta Redonda, à 10 kilomètres de la frontière entre les deux états, que ce match avait lieu.

Le sort du match se joue à la 23ème minute quand Weverton fauche Diego Tavarez qui filait seul au but après avoir profité d’une erreur de Gustavo Gómez. Expulsion logique du gardien de Palmeiras qui reconnait sa faute.

Réduits à 10, les joueurs de Palmeiras vont encaisser un but à la 28ème minute avant d’égaliser sur pénalty à la 39ème minute.

Le Paulistão est le seul championnat régional brésilien à être doté de la VAR ce qui a permis d’identifier une main de Julinho dans la surface de réparation.

Grâce à ce point du match nul, Palmeiras reste 1er du groupe C et invaincu.

La situation du football au Brésil est encore plus compliquée cette année que durant l’année 2020. Exilés à Rio de Janeiro, les équipes paulistes ne savent pas si elles joueront le prochain match.

Le lieu des rencontres est aussi indécis. Le gouverneur de l’état de São Paulo, João Doria, a suspendu les rencontres mais la détérioration de la situation épidémique peut laisser croire à une suspension plus longue.

João Doria a décidé de cumuler les jours fériés de 2021 et de 2022 afin de donner presque deux semaines de vacances aux Paulistes dans le but d’éviter les déplacements et la propagation du virus.

Les Paulistes devraient revenir au travail le 5 avril et on voit difficilement les compétitions sportives reprendre avant.

Pour Palmeiras, le temps presse car le Verdão doit disputer la Recopa Sul-Americana et la Supercoupe du Brésil après son triplé de 2020.