Palmeiras aplati River Plate 3-0 en Libertadores

La machine verte a dominé River Plate dans tous les domaines de jeu. Le match retour devrait être une formalité le 12 janvier à l'Allianz Parque.
Palmeiras x river - libertadores
© Cesar Greco / Palmeiras

Buts : Rony (27’), Luiz Adriano (47’) et Matias Viña (62’).

La machine verte était à l’honneur dans la plupart des médias mondiaux de football. La performance des joueurs de Palmeiras a été impressionnante et a montré à quelle point l’équipe du nord de São Paulo était efficace.

Au coup d’envoi, ce sont les joueurs de River Plate -largement favoris sur les sites de paris- qui prennent le contrôle du match. Les Argentins ont 63% de possession du ballon lors des 15 premières minutes.

Mais les joueurs d’Abel Ferreira se montrent les plus incisifs. Patrick de Paula écarte pour Gabriel Menino qui centre. Le gardien international argentin, Armani tacle le ballon qui revient sur Ronny Rústico.

L’attaquant de Palmeiras contrôle et reprend de demi-volée. Le tir est dévié par un défenseur de River Plate et Armani est battu (1-0, 27’).

Les joueurs de River Plate pensent à un malentendu et s’acharnent dans des attaques stériles pendant le reste de la première mi-temps.

Ce que les joueurs de river Plate n’avaient pas compris est que ce Palmeiras leur est très largement supérieur.

Dès le début de la deuxième mi-temps, Luiz Adriano récupère une passe de Danilo au milieu du terrain, élimine Robert Rojas en pivotant sur lui-même, file au but et marque entre les jambes d’Armani (2-0, 47’).

Mené au score et perdus dans leurs têtes les Argentins redoublent d’agressivité comme à leur habitude et Carrascal est expulsé à la 60ème minute pour un tacle et coup de pied dans le dos de Gabriel Menino.

Sur le coup-franc suivant cette faute, Gustavo Scarpa trouve Matías Viña qui marque le troisième but de la tête (62’).

Cette perte de leurs nerfs aura été fatale aux Argentins, réduits à 10 et qui encaissent le 3ème but synonyme d’élimination garantie en l’espace de 2 minutes.

C’est la première fois que River Plate perd à domicile en Copa Libertadores depuis plus d’un an.

Pour Palmeiras, l’année 2021 devrait être prolifique avec une finale de coupe du Brésil contre Grêmio et une finale de Copa Libertadores contre Boca ou Santos.