Manchester City et Benfica ont supervisé Patrick de Paula durant la Copa Libertadores

Les scouts étaient présents au Maracanã pour voir un des joueurs brésiliens les plus prometteurs : Patrick de Paula. Le milieu de terrain de 21 ans a une clause fixée à 100 millions d'euros.
Patrick de Paula / Palmeiras
© Cesar Greco / Palmeiras

Les plus grands clubs européens le savent, le Brésil est une source inépuisable de talents. À l’occasion de la finale de la Copa Libertadores, plusieurs recruteurs de Benfica et de Manchester City ont été aperçu.

Leur mission était clair, analyser les performances du milieu de Palmeiras, vainqueur de la compétition.

Le milieu de terrain était entré à la 78ème minute et avait rempli son rôle habituel : sécuriser le milieu de terrain tout en étant capable de porter le danger devant la surface de réparation adverse.

Cette saison, il a notamment ouvert le score en Libertadores durant le massacre de Delfín, et aussi marqué le but du match nul contre Flamengo.

Le milieu de terrain a profité de la pandémie de Covid-19 pour accumuler du temps de jeu et des performances de plus en plus abouties.

Les analystes et les fans de Palmeiras ont même commencé à le considérer comme un joueur essentiel de leur effectif alors que ce n’était que sa première saison (32 matchs et 4 buts).

Grand (1 mètres 83), puissant, le gaucher ne ménage pas ses efforts et est l’archétype du Box-to-Box si cher aux Anglais. Ses passes verticales montrent une intelligence de jeu hors-norme pour un joueur de cet âge.

Comme un symbole, c’est lui qui avait inscrit le tir au but qui donnait le premier titre de la saison à Palmeiras, le Paulistão.

Qui est Patrick de Paula ?

Le joueur est né à Rio de Janiero et a été découvert lorsqu’il jouait la “Coupe des Favelas”, compétition de football amateur rassemblant les joueurs des communautés de Rio de Janeiro.

Le milieu de terrain a disputé la coupe de 2014 à 2017 et y avait gagné le surnom de “Pelé”. Il avait gagné un voyage à Paris avec l’équipementier Nike, peut avant d’être recruté par Palmeiras.

Avec seulement 2 saisons au centre de formation, c’est Vanderlei Luxemburgo qui l’avait lancé durant le Paulistão 2020.

Nous allions oublier un “détail”… Lors de la victoire au tir aux buts de la finale du Paulistão, théâtre où se jouait la confrontation la plus féroce du football brésilien entre Corinthians et Palmeiras, c’est lui qui a demandé à tirer le 5ème et dernier pénalty.