Les équipes reléguées du Brasileirão 2020

Chaque fin de saison, les quatre dernières équipes de Série A sont automatiquement reléguées et aujourd´hui, ce sont Vasco da Gama, Botafogo, Coritiba et Goiás qui ont la gueule de bois.

Chaque fin de saison, les quatre dernières équipes de Série A sont automatiquement reléguées et aujourd´hui, ce sont Vasco da Gama, Botafogo, Coritiba et Goiás qui ont la gueule de bois.

Alors que la dernière journée de Brasileirão 2020 va décider du vainqueur du championnat le 25 février, les équipes reléguées sont déjà connues.

Seul le Vasco da Gama de Luxemburgo pourrait encore se sauver mais l’équipe a un solde négatif de 13 buts à rattraper en un match.

Ce sera la première fois que les équipes cariocas se réduisent à Flamengo et Fluminense en Série A.

En début de saison, Botafogo a réalisé quelques “coups” médiatiques : les internationaux Salomon Kalou et Honda ont été recrutés mais les résultats sportifs n’ont pas suivi (seulement 1 but pour l’Ivoirien).

La valse des entraineurs de footbal au Brésil

Botafogo a eu 5 entraineurs depuis le début de la saison : Alberto Valentim, Paulo Autuori, Bruno Lazaroni, Ramón Díaz et enfin Eduardo Barroca qui vient d’être renvoyé.

Pour Vasco, ce sont 4 entraineurs en 2020 : Abel Braga, Ramon Menezes, Sá Pinto et Luxemburgo.

Goiás a également eu 4 entraineurs cette saison et Coritiba “seulement” 3.

La Série A est le championnat où les entraineurs restent le moins longtemps en poste mais cette instabilité n’est pas l’unique cause des mauvaises performances, cela semble en être le symptôme.

Après tout, Flamengo a eu 3 entraineurs cette saison (Jorge Jesus, Domènec Torrent et Rogério Ceni ) et l’Internacional 2.

La différence semble se creuser entre les équipes qui ont su réformer leur modèle économique : Flamengo, Grêmio, l’Atlético-PR, Palmeiras ou même São Paulo, et celles qui ont une gestion chaotique et sans planification (Botafogo, Vasco da Gama).

Il faut rappeler que les clubs brésiliens fonctionnent sur la base de sócios qui élisent l’équipe dirigeante.

Flamengo travaille depuis plusieurs années à augmenter ses recettes, Palmeiras a construit son nouveau stade avec ses fonds propres, tout comme l’Atlético-MG.

La recette des équipes qui gagnent est : situation financière saine, stabilité de l’équipe dirigeante centre de formation performant et partenariat avec de grandes entreprises rayonnant sur de grandes métropoles dynamiques.

Les promus de 2021 ont une gestion définitivement plus moderne, comme Cuiabá qui vivra sa première saison dans l’élite par exemple.

Pour les équipes reléguées, ce sera la course à la remontée avec un autre géant, Cruzeiro.

Autres Articles