Le Red Bull Bragantino encorne Vasco 4-1

La “Massa Bruta” du Red Bull a piétiné une équipe Carioca aux abonnés absents. Tout es voyants sont au vert du côté de Bragantino.
RBB X VASCO
© Ari Ferreira / RB Bragantino

Buts : Ramires (15’), Claudinho (72’, 86’), Hurtado (90+3’) pour le Red Bull Bragantino et Gabriel Pec (78’) pour Vasco.

À Vasco da Gama, le climat est bien différent. Malgré le retour de Vanderlei Luxemburgo au poste d’entraineur, l’équipe flotte légèrement au-dessus de la zone de relégation et cela fait maintenant 13 journées que le club n’a pas réussi à faire mieux que la 15ème place (soit depuis novembre 2020).

La franchise Red Bull au Brésil commence le match pied au plancher et Claudinho (qui ne sait pas encore qu’il sera l’idole de la soirée) centre pour Ramires qui ouvre le score de la tête (15’ 1-0).

Vasco sera martyrisé pendant toute la première mi-temps, incapable de faire face à un RB Bragantino mené par son capitaine et numéro 10, Claudinho. Des passes, des tirs, des courses croisées, bref, Claudinho a été le centre nerveux de son équipe.

Le numéro 10 de bientôt 24 ans (il fêtera son anniversaire la semaine prochaine) a été récompensé en deuxième mi-temps. Il marque son premier but d’un tir magnifique des 20 mètres en lucarne (72’ 2-0) et le deuxième d’un tir dévié à la même distance (86’ 3-1).

Entre temps, le grand espoir du club Carioca, Gabriel Pec avait marqué en profitant d’une maladresse de Cleiton (78’ 2-1).

En toute fin de match, Hurtado marquait le 4ème but sur un coup-franc direct pour clore le score (90+3’ 4-1).

Grâce à ce doublé, Claudinho se rapproche du titre de meilleur buteur de Série A, à un but seulement de Thiago Galhardo, le leader actuel.

Vasco est désormais à la 16ème place, à égalité de point avec Fortaleza, le premier relégable.

Les joueurs de Vanderlei Luxemburgo doivent encore affronter 4 équipes qui jouent le titre : l’Atlético-MG (le 24 janvier), Flamengo (le 5 février), l’Internacional (le 17 février) et Palmeiras.

Vasco devra également affronter 3 concurrents directs au maintien : Bahia (le 31 janvier), Fortaleza (le 10 février) et Goiás la dernière journée.

Calendrier difficile…

RB Bragantino (4-3-3) : Cleiton, Aderlan (Weverton), Léo Ortiz, Fabrício Bruno, Edimar, Raul, Ramires (Bruno Tubarão), Claudinho, Artur (Leandrinho), Ytalo (Hurtado), Helinho (Cuello).

Vasco da Gama (4-4-2) : Fernando Miguel, Léo Matos (Gabriel Pec), Werley, Leandro Castan, Neto Borges, Andrey, Léo Gil (Marcos Júnior), Juninho (Yago Pikachu), Caio Lopes (Carlinhos), Talles Magno (Vinícius), Cano.