L’Atlético-MG trébuche à Goiás, Jorge Sampaoli a tout tenté

Défaite des joueurs de Sampaoli à l'occasion de la 34ème journée de Brasileirão, les Mineiros restent provisoirement sur le podium.
Atlético-MG vs Goiás - Brasileirão
© Atlético-MG

Les locaux se sont imposé stade de la Serrinha sur le score d’un but à zéro, contrariant le rêve de titre de l’Atlético Mineiro.

Au coup d’envoi, le gardien habituel de Goiás, Tadeu, est laissé sur le banc. Toute la ligne du milieu du terrain est changée du côté de l’Esmeraldino. L’entraineur Glauber Ramos avait décidé de titulariser Daniel de Pauli, Jefferson, Miguel Figueira et Índio.

Dans un match très fermé, il a suffi d’un but d’Índio à la 28ème minute et “fermer la boutique”. Sur une touche, Daniel de Pauli passe le ballon en cloche au numéro 10 qui marque de la tête.

C’est le premier but en professionnel pour le joueur d’1 mètre 70.

L’Atlético-MG terminera le match avec 17 tirs à 3 et 77% de possession mais repartira avec 0 points de Goiânia.

Cette contre-performance du Galo pourrait leur coûter très cher si Flamengo, l’Internacional ou encore SPFC gagnent leur match.

Jorge Sampaoli a tout tenté pour prendre l’avantage et l’entraineur argentin a même réorganisé sa défense pour tenter le tout pour le tout. La rumeur de son transfert à l’Olympique de Marseille ont commencé à enfler cette semaine.

Des trois équipes du podium, c’est assurément le Galo qui avait le meilleur calendrier, affrontant des équipes qui ne jouent plus grand-chose. C´est peut-être la dernière fois que l´équipe peut se manquer.

Goiás a passé la majorité de la saison à la dernière place de Série A (19 journées sur 34) et a même réussi l’exploit de ne pas sortir une seule fois de la zone de relégation depuis la dernière journée.

Pour le Verdão de Goiânia, le premier non-relégable, Sport, n’est plus qu’à 3 points et Goiás affrontera Bahia le 6, Botafogo le 13 et Vasco da Gama le 26, soit 3 concurrents direct au maintien lors des 4 dernières journées de championnat.