L’Atlético-GO gagne 2-1 contre un São Paulo qui s’éloigne du titre

Encore une nouvelle contre-performance de São Paulo qui voit la possibilité d'être champion du Brasileirão 2020 s'éloigner de plus en plus. Que se passe-t-il au club de Raí ?
Atlético-GO 2-1 São Paulo FC - 31/01/2021 - Brasileirão
© Heber Gomes / Atlético Clube Goianiense

Le SPFC était resté 12 journées en tête du Brasileirão 2020 avant de perdre pied lors du match contre l’Internacional en janvier 2021.

Pour les joueurs de Fernando Diniz, la saison 2020 aura été une véritable montagne russe. Critiqué durement par les supporters et menacé par l’élimination précoce en Copa Libertadores, l’entraineur avait sauvé sa place grâce à de solides performances en championnat.

Mais le club de l’ouest de la ville de São Paulo fait du surplace depuis le mois de décembre et les supporters s’en étaient pris au bus des joueurs avant la demi-finale retour de Coupe du Brésil le 23 décembre (match perdu par la suite 0-1 contre Grêmio).

Redescendu à la 3ème place du Brasileirão, la victoire du SPFC était donc obligatoire contre l’Atlético-Go, il ne reste que 5 journées de championnat !

Dans le climat délétère qui semble régner au club, les joueurs de São Paulo commencent leur match sérieusement mais sont pénalisés par un coup du sort.

Sur un coup-franc du Dragão (le dragon, surnom de l’Atlético-GO), le ballon traverse la défense avant d’être repris par Natanael qui tire et le défenseur équatorien de São Paulo Arboleda dévie le ballon dans ses buts (21’ 1-0).

Le match se complique alors pour São Paulo qui bute sur une défense du Dragon très bien organisé et un gardien, Jean, surmotivé.

Il faudra un exploit personnel de Reinaldo qui égalise d’un tir des 20 mètres en lucarne (40’ 1-1). Revenu dans le match mais toujours pas rassuré, Fernando Diniz faisait sortir les jeunes du centre de formation en deuxième mi-temps (Sara, Brenner et Igor Gomes).

La meilleure occasion était pour Vitor Bueno avec un poteau en fin de match (83’). C’est alors que l’entraineur du Dragon, Marcelo Cabo procédait à un double changement et faisait entrer Nicolas et Vitor (85’).

Sur une contre-attaque en toute fin de match, c’est lui qui marquait le but de la victoire pour le Dragon au milieu d’une défense paulista absente (88’ 2-1).

Avec cette défaite, São Paulo recule à la 4ème place, à 7 points du leader l’Internacional. L’espoir de gagner un titre cette saison vient probablement de disparaitre pour Fernando Diniz et Raí.

Le contrat de l’ancien joueur du PSG à la direction du club arrive à son terme et des changements devraient intervenir rapidement.