L’Athletico-PR arrête le SPFC dans le Brasileirão, 1-1

Le club de Raí cale au plus mauvais moment et connait une série de 3 matchs sans victoire. Les prétendants s'accumulent dans le rétroviseur.
SPFC X CAP
© Rubens Chiri / saopaulofc.net

Buts : Renato Kayzer (39’) pour l’Athletico-PR et Tchê Tchê (61’) pour le SPFC.

Le calendrier de São Paulo ne paraissait pas le plus compliqué sur le papier. Le 7 janvier, le déplacement au Red Bull Bragantino aurait dû être une formalité. Le SPFC encaissera 4 buts en première mi-temps et le match terminera 4-2.

Accident de parcours ?

Trois jours plus tard, les joueurs de Fernando Diniz avaient l’opportunité de se racheter contre Santos qui économisaient ses titulaires pour la Copa Libertadores et alignaient une équipe B. Défaite à nouveau.

Peut-être que les insultes proférées par Fernando Diniz à ses joueurs et diffusés sur les médias ont un peu terni l’atmosphère des dernières semaines.

En déplacement au stade moderne de l’Arena da Baixada, les joueurs paulistes ont dominé mais encaissé le premier but sur une contre-attaque conclue par Renato Kayzer (1-0, 39’).

Il faudra attendre l’heure de jeu pour que Tchê Tchê égalise d’un tir superbe du coin de la surface de réparation (1-1, 61’).

Ce point du match nul permet aux coéquipiers de Dani Alves de rester à la première place du Brasileirão. Dani Alves a d’ailleurs été le joueur le plus critiqué. En signe de défiance, le public a élu un joueur du banc qui n’est même pas entré en jeu comme “l’homme du match”.

Le SPFC a la chance de recevoir son dauphin, l’Internacional pour le prochain match, le 20 janvier. Ce “match à 6 points” pourrait être le dernier tournant de la saison.

L’Atlético-MG de Jorge Sampaoli est à 4 points avec un match en moins à disputer.

Athletico-PR (4-2-3-1) : Santos, Jonathan, (76’ Khellven), Pedro Henrique, Thiago Heleno, Abner Vinícius, Richard, Christian, Fernando Canesin, (90+1’ Walter), Carlos Eduardo, (90+1’ Reinaldo), Nikão, Renato Kayzer, (68’ Vitinho).

SPFC (4-4-2) : Tiago Volpi, Juanfran (90’ Igor Vinícius), Arboleda, Bruno Alves (46’ Vitor Bueno), Reinaldo, Luan, Tchê Tchê, Gabriel Sara (83’ Gonzalo Carneiro), Igor Gomes (77’ Pablo), Daniel Alves, Brenner.