L’Athletico Paranaense bat Jorge Wilstrermann en Bolivie dans la Copa Libertadores

L’équipe de Lucho González a réalisé un match incroyable en Bolivie à plus de 2500 mètres d’altitude pour prendre la tête du groupe C de qualification de la Copa Libertadores.
Athletico Paranaense
© Athletico Paranaense

Pour les équipes brésiliennes, il n’est jamais facile d’aller jouer dans les stades boliviens situés en altitude. Du fait de la raréfaction de l’air, les athlètes ont plus de mal à respirer et donc leur performance baissent. De plus, la densité moindre de l’air implique que les ballons affrontent moins de résistance et sont donc plus rapides et fuyants. 

Deuxième du groupe C où les quatre équipes étaient à 3 points, chacune comptant une victoire et une défaite avant ce match.

Le Furacão (l’ouragan, le surnom de l’Athletico Paranaense) n’avait rien à perdre. 

L’Athletico Paranaense est qualifié en Copa Libertadores grâce à sa cinquième place obtenue dans le Brasileirão 2019. Le club du Paraná a gagné la coupe Sul-Americana en 2018 (équivalent de la Ligue Europa) et la coupe du Brésil en 2019 sous les ordres de Tiago Nunes, recruté par le Corinthians et renvoyé la semaine dernière 

Le Furacão est également le club où joue Lucho González l’ex-joueur de l’OM et celui où Bruno Guimarães a été formé avant d’être transféré à l’Olympique Lyonnais. 

Ce sont les locaux qui ouvrent le score à la 9ème minute par Gilbert Álvarez. Sur un long ballon, la défense brésilienne évalue mal la trajectoire du ballon, ce qui permet aux Boliviens de prendre l’avantage. 

Le Furacão revient au score dès la 39ème minute grâce à un pénalty obtenu par Fabinho, pénalty transformé par notre Lucho González international. 

Les Boliviens de Jorge Wilstrermann reprendront l’avantage à la 55ème minute. Sur un centre de Chávez, le Brésilien Serginho marquait le 3ème but de sa carrière en Copa Libertadores. Mais les joueurs du Paraná n’avaient pas dit leur dernier mot et ils égaliseront par Christian à la 72Ème et gagneront le match en marquant leur troisième but à la toute fin de match, à la 90ème minute par Walter. 

Walter était entré 8 minutes plus tôt et cette victoire permet à l’Athletico Paranaense d’être le leader du groupe C. 

Prochain match à domicile en Copa Libertadores avec la réception de l’équipe chilienne de Colo-Colo le mercredi 23 septembre à Coritiba, à 900 mètres d’altitude.   

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
1
Palmeiras bat Bolívar pour la reprise de la Libertadores – Sambafoot.com

[…] bat Bolívar pour la reprise de la Libertadores (17/09/2020 1:29 ) L’Athletico Paranaense bat Jorge Wilstrermann en Bolivie dans la Copa Libertadores (16/09/2020 5:02 ) Match nul de Santos contre les Paraguayens de l’Olimpia […]