Goiás bat Palmeiras 1-0 dans le Brasileirão

Il aura fallu 21 joueurs manquants (!), un joueur blessé, la VAR, et un joueur expulsé pour que la lanterne rouge vienne à bout de l´équipe C de Palmeiras ...à la dernière minute du match.
Goiàs x Palmeiras - Brasileirão 2020 - 21/11/2020
© Cesar Greco / Palmeiras

Il aura fallu 21 joueurs manquants (!), un joueur blessé, la VAR, et un joueur expulsé pour que la lanterne rouge vienne à bout de l´équipe C de Palmeiras …à la dernière minute du match.

But : Miguel Figueira (90+3’).

Pour les hommes d´Abel Ferreira, l´heure était plus à l´isolement qu´aux terrain de football. Avec 17 joueurs positifs au Covid-19, l´équipe du nord de São Paulo connait une des pires situations avec le Galo de Sampaoli.

Après 4 succès consécutifs, Palmeiras avait sa carte à jouer pour les premières places et une victoire l´aurait placé temporairement sur le podium.

Goiás est dans la zone de relégation depuis la première journée et a occupé la dernière place sans discontinuer depuis la 11ème journée. Même avec cette victoire, le club est 5 points derrière l´avant-dernier (Botafogo) et 9 points derrière le premier non-relégable.

La victoire de Goiás, justement a été obtenu grâce à une combinaison d´événements plus qu´incroyable.

L´un des rares cadres de Palmeiras apte pour ce match, Luiz Adriano se blesse et doit être remplacé dès la 25ème minute. Titulaire à 14 reprises cette saison, l´avant-centre gaúcho devrait manquer également la Copa Libertadores la semaine prochaine.

En fin de première mi-temps, Mayke commet un tacle dangereux et est logiquement expulsé.

Avec 21 joueurs manquants, son attaquant blessé et un joueur expulsé, Palmeiras continuait à faire jeu égal avec Goiás.

Mais, comme l´a dit Abel Ferreira après le match : “Je ne suis pas magicien”. Si magicien il y avait, il aurait été du côté de Goias.

En toute fin de match, alors que les locaux ne se montrent pas réellement dangereux, Miguel Figueira tire des 30 mètres directement dans la lucarne de Weverton qui ne peut rien faire. Premier but de sa carrière en Série A pour le jeune milieu de terrain de 20 ans.

Cette défaite empêche Palmeiras de dormir sur le podium mais surtout le manque de joueurs sonne l´alarme au moment de disputer les huitièmes de finale de Copa Libertadores contre Delfín.

Goiás (4-3-3) : Tadeu (gardien), Taylon, (Rafael Moura), Fábio Sanches (capitaine), David Duarte, Jefferson (79’ Rodrigues), Breno, Ariel Cabral (78’ Miguel Figueira), Gustavo Blanco (46’ Alyson), Keko, Douglas Baggio (26’ Shaylon), Fernandão.

Palmeiras (3-5-2) : Weverton (gardien), Emerson Santos, Gustavo Gómez (capitaine), Renan, Marcos Rocha, Patrick de Paula, Ramires, Lucas Lima (44’ Esteves), Mayke, Luiz Adriano (25’ Fabrício) (89’ Luan), Marcelinho (45’ Gabriel Menino).

Balon Commentaire
0