Flamengo reprend la deuxième place du Brasileirão contre Sport

Victoire facile des Cariocas en déplacement à Sport Recife pour la 33ème journée de Brasileirão 2020. Flamengo reprend la deuxième pace à l'Atlético-Mg et est toujours en course pour le titre.
Sport Recife x Flamengo - Brasileirão
© Alexandre Vidal / Flamengo

Pour ce match, Rogério Ceni disposait de tous ses joueurs tandis que Jair Ventura remplaçait Marcão (suspendu) par Ronaldo Henrique.

Les Cariocas ne vont pas trainer. Gabigol ouvre le score de près sur une passe d’Arrascaeta (4’ 0-1), il s’emmêle les pinceaux avec Bruno Henrique devant les buts vides (11’) mais ce dernier marque juste après dans la confusion de la défense du Pernambouc (19’ 0-2).

Le duo reconstitué Bruno Henrique – Gabriel Barbosa a multiplié les occasions durant tout le match et se sont amusés de la défense de Sport Recife.

Le score aurait pu terminer avec une manita mais le manque de précision dans le dernier geste était flagrant du côté carioca.

Á la 77ème minute, Gabigol, Bruno Henrique et Diego laissent place à Vitinho, João Gomes et Pedro.

C’est ce dernier qui inscrira le dernier but du match sur une contre-attaque et une passe signée Éverton Ribeiro (90+6’ 0-3).

Cette victoire permet à Flamengo d’avoir 61 points, 4 points de moins que l’Internacional et un de plus que l’Atlético-MG.

Connaissant déjà le renvoi de Fernando Diniz et de la démission de Raí de São Paulo, Rogério Ceni a évidemment été interrogé sur ses intentions de rester à Flamengo ou de retrouver le club où il avait construit sa carrière de gardien légendaire.

Pour l’instant Rogério Ceni dit se concentrer sur la fin de saison de Flamengo, lui qui a déjà quitté Fortaleza cette saison.Pour les Cariocas, la fin de saison s’annonce absolument démente.

La Série A se termine ce mois de février et le club va affronter Vasco de Gama le 5, le RB Bragantino le 8, Corinthians le 17, le leader l’Internacional le 21 et le SPFC le 24 (au Morumbi).

Un sacre de Flamengo à la dernière journée dans le Morumbi de Rogério Ceni, vous y croyez ?