Diego Carlos réalise son rêve en rejoignant la Seleção

Consécration pour l'ex-joueur de Nantes qui s'est révélé sur le tard et se souvient de son enfance où il aidait ses parents à récolter la canne à sucre ou le café il y a encore quelques années.
Diego Carlos
© Lucas Figueiredo / CBF

Le Brésil compte des joueurs qui étaient des super stars avec des salaires astronomiques dès leur 15 ans et des joueurs comme Diego Carlos. 

Le défenseur de Séville connait à 27 ans sa première convocation avec la sélection brésilienne aidé, il est vrai, par de nombreuses absences. 

Pour le moleque (gamin) de Barro Bonita, dans létat de São Paulo, cette première sélection est un rêve qui se réalise, son plus grand rêve. 

Le parcours atypique de Diego Carlos est de plus en plus rare dans le football brésilien et le joueur sest confié dans ses derniers entretiens avec la presse brésilienne. 

Le joueur a grandi à la campagne à la différence de la majorité des joueurs de la Seleção, issus en général des mégalopoles du pays. Son histoire est un peu similaire à celle de lattaquant dArsenal, Gabriel Martinelli. 

Enfant, il aidait ses parents à récolter la canne à sucre et le café de lexploitation familiale.  

Il a également vendu des glaces trimballant les glacières dans la rue comme beaucoup denfants ou dadolescents le font au Brésil. 

Cest son professeur décole primaire qui a payé ses premières licences et chaussures de foot, Diego Carlos nosant pas demander les 10 réaux (1,5 euros) demandés par le club de football. 

Il a commencé sa carrière à São José do Rio Preto puis est passé à Madureira, en 4ème division. De là, la carrière du défenseur sest accéléré. 

 Passé un moment par le SPFC en même temps que Rodrigo Caio (blessé, le défenseur a dû déclarer forfait pour ces matchs), puis est parti en Europe, a joué avec léquipe réserve de Porto puis Estoril avant dêtre transféré au FC Nantes. 

Ses 4 saisons titulaire au FC Nantes lui ont permis dêtre recruter par le FC Séville et de remporter la Ligue Europa en 2019-2020, son seul titre. 

Ce titre lui a surtout permis de réaliser un rêve qui paraissait impossible, porter le maillot canari de la Seleção.   

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
2
Jean Jacques

Je suis JJA

Judes

Une histoire très émouvante