Dentinho marque dans la nouvelle victoire du Chakhtar contre le Real Madrid

Le club des Brésiliens d'Europe a encore frappé et inflige une seconde défaite au Real Madrid du capitaine Karim Benzema.
Shakhtar x Real Madrid 2020 - ucl - 01/12
© Shakhtar Donetsk

But : Dentinho (57’) et Manor Solomon (82’).

Après la victoire en octobre à Madrid, les Brésiliens d’Ukraine ont à nouveau remporté leur confrontation face au géant d’Espagne.

Avec 6 Brésiliens titulaire au Chakhtar (Taison, Júnior Moraes, Tetê, Marlos, Vitão et Dodô) et seulement un (Rodrygo) titulaire du côté du Real Madrid, ce match n’arrivait pas au record des 10 Brésiliens titulaires du match aller.

En première mi-temps, Moraes Junior se blesse sur un contact avec Varane et doit être remplacé par Dentinho.

Pourquoi s’appele-t-il Dentinho ?

Formé à Corinthians, Bruno Ferreira Bonfim a commencé à être surnommé Dentinho “petite dent” (dent est masculin en portugais) parce qu’il avait un écart entre ses dents de devant.

Malgré les demandes de l’entraineur de la formation d’arrêter d’utiliser ce surnom, le joueur a tenu à le garder car selon lui “Bruno Bomfim ne marque pas de buts, Dentinho, oui “

Jouant entre 2007 et 2010 à Corinthians, Dentinho, alors âgé de 20 ans, formait avec Ronaldo Fenômeno l’attaque du club du Parque São Jorge et a remporté la Coupe du Brésil 2009 ainsi que le championnat Paulista.

Arrivé en Ukraine en 2013, son prénom Bruno devenait Bruna dans la langue locale et il a donc demandé à garder son surnom sur son maillot.

Nouvelle victoire de Dentinho et des Brésiliens du Chakhtar

Sur une passe de Tetê en profondeur, Dentinho passait entre Varane et Vázquez pour inscrire le premier but du match. Tetê avait ouvert le score lors du match aller à Madrid.

Comme à Madrid, Solomon a inscrit le dernier but des Ukrainiens d’un tir de l’entrée de la surface de réparation à la 82ème minute.

Zinédine Zidane avait pourtant fait un triple changement et fait sortir Ödegaard, Benzema et Rodrygo pour Vinícius Junior, Mariano Diaz et Isco.

Avec cette défaite, le Real Madrid pourrait être éliminé de la Ligue des Champions, tout comme l’Inter Milan, dernier du groupe B de qualification.

Pour le poste de travail de Zidane à Madrid, il faudra absolument gagner contre le Borussia Mönchengladbach le 9 décembre.

Balon Commentaire
0