Coupe du Brésil : Internacional élimine l’Atlético Goianiense

Après avoir gagné le match aller 2-1, le Colorado s'impose sur le même score à domicile. L'avant-centre Hyuri a profité du match pour montrer son soutien à l'influenceuse Mariana Ferrer.
Inter x Atlético-GO - Copa do Brasil 20 - 03/11/2020
© Ricardo Duarte / Sport Clube Internacional

Buts :  Thiago Galhardo (55’), Rodinei (77’) pour lInternacional et Júnior Brandão (85’) pour lAtlético-Go. 

Après le match aller à domicile, le Dragão (le dragon, surnom de lAtlético Goianiense) devait gagner par au moins deux buts décart ou marquer un but pour pouvoir disputer les tirs au but. 

Lavantage du but à lextérieur nest en effet pas en vigueur en Coupe du Brésil. 

LInternacional alignait son milieu de terrain de 19 ans, Johny. LAméricano-brésilien avait eu connaissance peu avant de sa convocation avec la Sélection américaine de football. 

Dans une première mi-temps fermée et pauvre techniquement, seuls Nicolas et Nonato ont eu une chance douvrir le score mais limprécision technique était la règle. 

En deuxième mi-temps, le meilleur buteur de Série A, Thiago Galhardo faisait son entrée sur le terrain. Suspendu pour le prochain match à cause de son expulsion contre Corinthians, Eduardo Coudet le faisait entrer pour rapidement terminer le match. 

Sur un tir de Nonato, le gardien de lAtlético-Go repousse le ballon et lattaquant de 31 ans marque après seulement 10 minutes passées sur le terrain. 

À la 77ème minute, cest larrière-droit Rodinei qui reçoit la passe dAdelnison, il tire ensuite dans langle du but, le gardien du dragon, Jean est battu. 

LAtlético-Go reviendra en toute fin de match grâce à un but de Júnior Brandão. 

La main de Hyuri et le cas Mariana Ferrer 

Limage du match a été la marque de soutien du joueur Hyuri à une influenceuse. Le Brésil est actuellement secoué par le scandale dun jugement rendu par la justice de létat de Santa Catarina. 

Lors dune audience pour accusation de viol, lavocat défendant laccusé sest montré dune agressivité révoltante avec la victime présumée Mariana Ferrer. Le juge avait classifié laffaire comme “estrupo culposo” ce qui pourrais se traduire par viol “sans intention”, ce qui nexiste simplement pas dans la loi brésilienne.  

Ce cas révoltant actuellement le Brésil, le joueur avait dessiné un X sur sa main en soutien et a déclaré : “Je pense que chacun peut faire un peu plus. Peut-être que ça peut paraitre compliqué mais on ne peut pas avoir peur dans ce pays” 

Commentaires

Icone Gris Ballon Comentaire
0